Émissions Toutes les émissions

Tous Européens - Anja Vogel

Du lundi au vendredi à 20h02

Quels pays embauchent le plus de jeunes en Europe ?

Par et le mercredi 25 janvier 2017
Podcasts : iTunes RSS
Quelles mesures pour aider les jeunes Européens pour trouver un emploi ?
Quelles mesures pour aider les jeunes Européens pour trouver un emploi ? © Maxppp -

En 2016, en France, le chômage a baissé de 3%. Concernant les moins de 25 ans, la baisse est de 8,8%, mais la situation reste critique pour eux. Globalement, beaucoup de jeunes Européens choisissent de s'expatrier dans l'UE, UE qui dispose d'un plan de lutte contre le chômage des moins de 25 ans.

En France, les derniers chiffres du chômage ont été publiés ce mardi. En décembre, le nombre de chômeurs a augmenté, mais sur l'ensemble de l'année 2016, il diminue de 3% avec 107.400 chômeurs en moins. Concernant les moins de 25 ans, la baisse est de 8,8% mais malgré cette embellie, la situation reste compliquée pour eux en France, en est-il de même chez nos voisins européens ?

Comment ça se passe chez nos voisins européens

À première vue, ça se passe globalement mieux : la France fait partie des mauvais élèves en matière d'emploi pour ses jeunes, indique un rapport remis ce mardi à la ministre du Travail Myriam El Khomri. Ledit rapport explique que le taux de chômage des jeunes Français a été multiplié par trois et demi en 40 ans et comparé aux autres pays européens, il se "situe dans la moyenne haute". Avec 24% des 15-24 ans au chômage en 2016, la France figure dans le top 5 des plus mauvais employeurs européens, derrière la Grèce, l'Espagne, l'Italie et le Portugal... Et loin devant l'Allemagne, le Royaume-Uni ou les Pays-Bas, où davantage de jeunes sont en apprentissage, dispositif qui favorise leur insertion sur le marché du travail.

L'une des solutions pour les jeunes : l'expatriation...

En octobre 2016, ils sont plus de 4 millions, soit 18% des moins de 25 ans, à la recherche d'un emploi dans l'Union européenne. Jeunes Grecs et Espagnols, victimes d'un taux de chômage dépassant les 40%, s'en vont chercher fortune sous d'autres latitudes, notamment en Allemagne, où seuls 6,9% des jeunes sont sans emploi. Viennent ensuite les Pays-Bas, la République tchèque, l'Autriche et la Lituanie, tous sous la barre des 15%. En octobre dernier, le Centre de recherches de l'Ecole polytechnique de Zurich en Suisse a publié son classement annuel sur les destinations qui embauchent le plus de jeunes en Europe : c'est le Danemark qui l'emporte, suivi de la Suisse et de l'Autriche, l'Italie arrive en dernière position, la France est au milieu de la liste.

L'Union européenne a-t-elle pris des mesures contre le chômage des jeunes ?

Elle a mis en place une sorte de Pôle emploi européen, le Portail européen sur la mobilité de l'emploi, qui propose par exemple des formations à des chefs cuisiniers espagnols pour pourvoir des postes en Suède. Sous l'impulsion de la France et l'Allemagne, l'UE a également lancé en 2013 une "Garantie jeunesse" pour les moins de 25 ans des zones européennes les plus défavorisées. Ce plan prévoit un programme d'échange pour les apprentis, et surtout des aides de soutien à la création d'entreprises et un accès facilité au crédit. Se mettre à son compte, ce serait LA solution? en tout cas six jeunes Français sur 10 l'envisagent, le CDI leur paraissant de plus en plus inaccessible. En 2016, la "Garantie jeunesse", plan à 6 milliards d'euros, avait été victime de restrictions budgétaires. Pour 2017 au contraire, 500 millions d'euros supplémentaires ont été débloqués pour le relancer.