Perspectives ensoleillées pour le tourisme en Europe

Clone of Les Experts : émission spéciale tourisme, voyage à l'étranger.

Émission 

La 49ème édition du salon international du tourisme se tient jusqu'au 8 mars, à Berlin, en Allemagne. C'est l'un des plus grands rendez-vous du monde dans le secteur, un secteur qui se porte plutôt bien en Europe. Par Magali Fichter

2014 a été une année record pour l'Union Européenne, avec 2.7 milliards de nuitées. Même si la France est en perte de vitesse, elle est toujours championne du monde tourisme, talonnée par l'Espagne et l'Allemagne. De plus, certains pays européens ont connu des booms touristiques : la Grèce et le Portugal, mais aussi la Lettonie et la Belgique. Les perspectives sont bonnes pour la suite, puisque L'Europe s'apprête à accueillir plusieurs évènements d'envergure : l'Exposition universelle, à Milan en Italie, en mai, la coupe de monde de rugby, en septembre, en Angleterre, et bien sûr l'Euro de football en France, en 2016.

Du monde dans les hôtels

 

Selon une étude du cabinet d'audit PWC, trois villes devraient dépasser les 80% de taux d'occupation cette année : Londres, Edimbourg et Paris. Notre capitale reste la ville la plus chère d'Europe. Une nuit à l'hôtel y coûte plus de 200 euros en moyenne. Et pourtant, c'est la ville la plus visitée au monde.

L'Espagne, destination phare pour ses voisins

 

Les habitants de l'Union Européenne sont assez casaniers, puisqu'en majorité, ils partent en vacances dans leur propre pays. Mais l'Espagne est leur pays chouchou quand ils vont à l'étranger (260 millions de nuitées l'année dernière). Et comme le reste de l'Europe, Madrid a les yeux tournés vers l'Asie, notamment la Chine et ses 100 millions de touristes annuels. Petite anecdote pour finir... la Croatie a accueilli l'année dernière plus de 250 000 touristes... Sud-coréens  ! Un succès lié à deux émissions de téléréalité coréennes qui ont été tournées sur la côte Adriatique.

Partager sur :