Émissions Toutes les émissions

Tous Européens - Anja Vogel

Du lundi au vendredi à 20h02

2min

En Europe, un décès sur 8 causé par une maladie respiratoire

Par le jeudi 10 septembre 2015
Podcasts : iTunes RSS
9 citadins sur 10 respirent un air pollué
9 citadins sur 10 respirent un air pollué © Radio France - Corinne Fugler

Selon l'institut Eurostat, en 2012, les maladies respiratoires ont tué plus de 670.000 personnes. Les hommes sont plus touchés que les femmes.

Émission présentée par Corinne Fugler

Un décès sur huit (13,4%) en Europe est provoqué par une affection respiratoire, le cancer du poumon dans 40% des cas. Le Royaume-Uni est particulièrement touché: un décès sur cinq. Un sur six au Danemark, en Irlande, aux Pays-Bas ou en Belgique. La France est dans la moyenne européenne. La Finlande (8% du total des décès) et les pays baltes (6% Lettonie) sont bien en dessous.

En moyenne, un décès par maladie respiratoire sur quatre est causé par une bronchite, un sur cinq par une pneumonie. Une affection qui épargne les Grecs et les Hongrois, avec 5% des décès, contre 38% au Portugal, 18% en France.

Les hommes, partout, sont plus touchés que les femmes.

Les affections respiratoires tuent six hommes pour quatre femmes. Une exception, le Danemark, où les femmes sont un peu plus touchées. En Turquie ou en Bulgarie, les victimes sont à 70% des hommes. 75% en Lettonie et en Lituanie. En Espagne, au Royaume-Uni ou aux Pays-Bas, un homme sur cinq succombe à une maladie respiratoire.

Dans l'Union européenne, ce sont les maladies cardio-vasculaires qui causent le plus de décès, suivies du cancer.

90% des citadins sont exposés à des polluants nocifs.

La France accueille du 30 novembre au 11 décembre 2015 au Bourget la conférence sur le climat, la COP21. Il y sera bien sûr question de la qualité de l'air. La pollution n'est pas la seule cause de maladie respiratoire, mais elle provoque de nombreux décès prématurés. 430.000 dans les 28, selon l'agence européenne de l'environnement. 42.000 chaque année en France. Le coût sanitaire est énorme: 100 milliards d'euros par an, en arrêts maladies, absentéisme ou traitements médicaux. La France est d'ailleurs menacée par Bruxelles de poursuites devant la Cour de justice de l'Union européenne si elle ne protège pas mieux ses citoyens contre la pollution de l'air.

La France n'est pas la seule. La Commission a engagé des poursuites contre une quinzaine d'états européens, dont la Suède, la Belgique ou l'Allemagne.