Replay du jeudi 26 novembre 2015

Un enfant sur quatre au bord de la pauvreté en Europe

Un enfant sur quatre serait au bord de la pauvreté en Europe. Le Parlement européen tire la sonnette d'alarme. Les députés ont voté cette semaine une résolution pour demander à tous les États-membres, des efforts en matière de lutte contre les inégalités sociales. Et contre la pauvreté infantile.

Enfant en Roumanie
Enfant en Roumanie © Maxppp - maxppp

Précarité, malnutrition ou encore non-accès aux soins: 26 millions d'enfants européens seraient au bord de l'exclusion sociale et de la pauvreté, soit 27% des jeunes. L'eurodéputé socialiste, Marc Tarabella, pointe du doigt une politique d'austérité aveugle et inhumaine. Si en théorie tous les enfants devraient avoir accès à l'enseignement, aux soins, à un toit et à un environnement sain, en pratique ce n'est plus le cas. Les petits Roumains ne sont pas les seuls concernés, 41% des Hongrois et 35% des Espagnols aussi. En Grèce, des milliers de parents sans emplois ne parviennent plus à s'occuper de leur progénitures. En France, 21% des enfants sont concernés.

Les familles monoparentales sont les premières ciblées.

49% d'entre elles vivent en dessous du seuil de pauvreté. C'est notamment le cas dans les grandes métropoles, où après une séparation des parents, certains enfants sombrent dans la précarité. On observe aussi ce phénomène au Royaume-Uni par exemple, avec les mères célibataires très souvent condamnées au chômage. De plus en plus d'enfants seraient aussi exposés à un risque de malnutrition. Selon l'Unicef, les enfants qui ne peuvent pas manger de la viande ou du poisson tous les deux jours, ont doublé en Estonie, en Grèce ou même en Italie depuis 2008.

La France se situe au milieu de ce classement européen, grâce à un bon système de santé publique.

Elle consacre l'un des budgets les plus élevés dans ce domaine en Europe. Cependant, les Français sont critiqués dans le domaine de l'intégration, de l'éducation et de l'accès au marché du travail. Pour les députés européens, la solution réside dans une éducation publique gratuite ouverte à tous et de qualité à tous les âges. Les autres objectifs sont de lutter contre le chômage, de promouvoir la sécurité de l'emploi, de mettre en place des réseaux socio-éducatifs pour les parents, une alimentation équilibrée et un logement adéquat.

Mots clés: