Émissions Toutes les émissions

Tous Européens - Anja Vogel

Du lundi au vendredi à 20h02

2min

Plus de PAC pour la corrida

Par le jeudi 29 octobre 2015
Podcasts : iTunes RSS
des taureaux élevés pour l'affrontement dans les arènes
des taureaux élevés pour l'affrontement dans les arènes © Maxppp

L'Europe ne versera plus d'argent pour l'élevage de taureaux de combat. Au titre de la P.A.C, la politique agricole commune, l'U.E. dépense 130 millions d'euros pour la corrida.

La tauromachie espagnole est victime à la fois du lobbying des amis des animaux et de la traque aux économies budgétaires.

En effet, le Parlement européen votait ce mercredi, à Strasbourg ses priorités budgétaires pour 2016 a retenu une proposition des Verts: la fin des subventions aux élevages de bêtes de combat. Le budget de l'U.E. doit encore être examiné par le Conseil de l'Union européenne avant d'être adopté pour de bon mais les écologistes estiment qu'ils ont remporté là une victoire symbolique. Chaque année, ils demandent la suppression de ces aides, c'est la première fois qu'on les écoute. D'habitude, les représentants de la Commission expliquent que la tauromachie est une tradition culturelle ancienne et qu'il ne leur appartient pas d'y mettre fin.

Réduire les dépenses

La P.A.C coûte cher, 136 milliards d'euros l'an prochain, et toute économie est bonne à prendre. Évidemment, cette économie-là est difficile à chiffrer. Le fermier espagnol qui bichonne des taureaux pour la corrida a certainement aussi sur son exploitation des vaches allaitantes ou des vergers. Comment, dans ce cas, identifier l'argent qui va directement à l'élevage de taureaux?

L'Europe a fixé des normes pour le transport du bétail. Elle encadre ses conditions de vie, à la campagne, dans les laboratoires et dans les zoos, ainsi que l'abattage des bêtes. Or, une fois dans l'arène, plus question pour le taureau de bien-être animal.

Même en Espagne la corrida fait débat

A Madrid, la nouvelle municipalité de gauche vient de supprimer sa subvention à l'école des toreros. La corrida est interdite en Catalogne depuis 2012. Il faut dire que le public boudait les arènes. Elle est interdite aux îles Canaries depuis 1991. La tauromachie intéresse de moins en moins les Espagnols. Et puis les lâchers de taureaux dans les festivals de l'été font des victimes côté humains aussi: 12 personnes sont mortes cette année, des spectateurs et des toreros amateurs.

Pour mémoire, en Europe, la tauromachie est encore tolérée en Espagne, en France et au Portugal.