Toutes les émissions

Tous Européens - Anja Vogel

Du lundi au vendredi à 21h

Catalans lors du Columbus Day
Catalans lors du Columbus Day © Maxppp - maxppp

La Catalogne dans l'impasse

Diffusion du mercredi 11 novembre 2015 Durée : 2min

La Catalogne obtiendra-t-elle son indépendance? Tandis que les indépendantistes peinent à s'accorder sur le nom de leur prochain président, Mariano Rajoy a présenté ce mercredi un recours en urgence devant la Cour constitutionnelle contre la résolution indépendantiste.

Mariano Rajoy l'avait annoncé dès lundi. Il allait riposter pour faire respecter "l'unité indissoluble de la nation espagnole". A six semaines des législatives en Espagne (20 décembre), le chef du gouvernement conservateur se pose en garant de la stabilité du pays. Via cette procédure, il demande la suspension immédiate de la résolution indépendantiste et de tous ses effets. Mais il est peu probable que les indépendantistes respectent cette suspension alors même qu'ils jugent la Cour constitutionnelle illégitime et sans compétences. Les responsables catalans s'exposent à des poursuites pénales et notamment à 15 ans de prison pour "sédition".

Les tensions risquent de s'accentuer entre Madrid et Barcelone

Depuis déjà un an, les discussions sont au point mort. La question catalane va dominer la campagne et un référendum reste sans doute inévitable. Mais même dans leur propre camp, les indépendantistes peinent à montrer leur unité. Le président catalan sortant, Artur Mas, n'a pas été investi pour former un gouvernement régional. Il a été bloqué par la candidature d'un petit parti séparatiste d'extrême gauche anticapitaliste (CUP), qui lui reproche des affaires de corruption et sa politique d'austérité. Il a jusqu'au 9 janvier pour obtenir l'investiture sinon il devra convoquer de nouvelles élections.

La Catalogne: une véritable identité et une langue propre.

La région possède l'un des plus grands ports commerciaux de la Méditerranée, quatre aéroports internationaux, une industrie pharmaceutique compétitive et plusieurs siège de grandes multinationales.

Pour convaincre les 7 millions et demi de Catalans, les indépendantistes jouent sur le ras-le-bol fiscal et notamment le déficit enregistré par la province au profit de Madrid. Un déficit estimé à 16 milliards d'euros par an. La Catalogne représente 20% du PIB de l'Espagne. Mais en cas d'indépendance, les Catalans vont devoir se soumettre à de nouveaux impôts, par exemple pour payer leur sécurité sociale et mettre en place une administration fiscale. Plusieurs chefs de grosses entreprises catalanes auraient aussi déjà prévenu qu'ils n'avaient pas l'intention de maintenir leur siège dans une Catalogne indépendante. Pour eux, le marché est espagnol. La Catalogne reste aussi l'une des régions les plus endettées avec un taux de chômage proche des 20%.