Replay du lundi 23 novembre 2020

Journées de prévention des maladies de la macula au CHU de Reims.

- Mis à jour le

La DMLA est la première cause de cécité chez les personnes âgées dans les pays occidentaux. Les premiers symptômes se manifestent généralement après 50 ans.

personne âgée qui porte des lunettes
personne âgée qui porte des lunettes © Maxppp - Philippe Turpin

Le  Professeur Arndt, Chef de service Ophtalmologie au CHU de Reims est notre expert aujourd'hui., à l'occasion des Journées de la Macula du 23 au 28 novembre 2020. Cette année, l'objectif est de continuer à informer l’opinion sur les maladies de la macula et de sensibiliser les publics prioritaires :
- les patients atteints d’une maculopathie chronique qui seront incités à maintenir leurs rendez-vous de suivi et à poursuivre leurs traitements.
- les patients présentant des symptômes pouvant évoquer une atteinte maculaire (baisse d’acuité visuelle, apparition d’une tache centrale, lignes déformées…) qui seront incités à consulter en urgence leur ophtalmologiste habituel ou à prendre rendez-vous auprès d’un centre partenaire des Journées.

La DMLA est la première cause de malvoyance et de cécité dite « légale » après 50 ans ettouche environ 1 million de personnes en France.

Mots clés: