Replay du mardi 6 avril 2021

Pour un dépannage en urgence : à quoi faut-il faire attention en tant que consommateur ?

- Mis à jour le

Absence de devis, publicité mensongère...Certains dépanneurs à domicile abusent de ces mauvaises pratiques, alors comment déjouer certains pièges ? Réponses avec Juliette Jacobs, juriste à la Chambre de Consommation d'Alsace et du Grand Est.

Les règles à connaître pour déjouer les pièges du dépannage à domicile
Les règles à connaître pour déjouer les pièges du dépannage à domicile © Getty

Une porte claquée avec les clés à l’intérieur, une fuite d’eau, une panne d’électroménager, un volet roulant coincé… nous pouvons être confrontés à tout moment à ce type de désagrément et devoir faire appel , dans l'urgence à un dépanneur ou un réparateur.

Chiffres :

Malgré les contrôles et les sanctions de la DGCCRF (Répression des fraudes) dans ce secteur, les manquements sont toujours aussi nombreux. En 2019, sur 640 sociétés de dépannage contrôlées, 407 étaient en infraction (soit 64 %). C’est presque autant qu’en 2018 (66 %).

Publicité dans la boîte aux lettres : prudence

  • Méfiez-vous des tracts lapidaires déposées dans les boîtes aux lettres avec peu d’informations sur les principales caractéristiques du service proposé. Si le coupon commercial se prévaut de la caution d’un service public, ne lui accordez pas automatiquement crédit non plus. Les annuaires (papier ou sur Internet) n’offrent pas plus de garanties. 

Comment faire alors pour choisir un professionnel sérieux ? Plusieurs pistes :

  • Le bouche à oreille : voisins, famille, amis… peuvent transmettre les coordonnées d’un artisan ou d’une entreprise qu’ils connaissent, de préférence de proximité pour limiter les frais de déplacement.
  • Faire appel à l’assistance de l’assurance multirisque habitation pour être mis en relation avec des professionnels compétents. Certains frais peuvent éventuellement être pris en charge. Au sein d’une copropriété, prendre contact avec votre syndic.

Quelle réglementation ?

  • Avant toute intervention, vous devez être informé sur les prix. Dans ce secteur, ils sont totalement libres (coût du déplacement, de la main-d’œuvre, des pièces détachées, etc.). Renseignez-vous bien sur les tarifs avant toute intervention et comparez les devis, même dans l’urgence ! En effet, les recours en cas de facturation excessive sont peu aisés.
  • A noter qu’un devis signé constitue un véritable contrat. Il doit être daté, signé par les deux parties et établi en double exemplaire, dont l’un doit vous être remis avant l’exécution des travaux.
Une fuite d'eau : comment faire alors pour choisir un professionnel sérieux ?
Une fuite d'eau : comment faire alors pour choisir un professionnel sérieux ? © Getty

Exigez une facture

  • Pour toute prestation supérieure à 25€, le professionnel doit obligatoirement vous remettre une facture.

Travaux supplémentaires ? Prenez le temps de réfléchir

  • Un professionnel vous conseille de réaliser des travaux qui ne semblent pas urgents? Ne donnez pas votre accord trop rapidement. 

En cas de litiges, quels recours ?

  • Tentez d’abord un recours à l’amiable par lettre recommandée auprès du professionnel en mettant en copie la DGCCRF ou une association de consommateurs (CLCV). Votre contrat d’assurance habitation peut également vous proposer un conseil juridique gratuit.

PLUS D'INFORMATIONS 

Site internet : www.clcv.org/nos-coordonnees/57

Mots clés: