Replay du mardi 27 octobre 2020

Hydrolat : définition, utilisation, lequel choisir ?

- Mis à jour le

Les hydrolats sont des produits aqueux provenant de la distillation des plantes à la vapeur. Comment les utiliser ? Lesquels choisir ? Tous les conseils de notre expert Annie John, aromathologue.

Hydrolats et autres produits cosmétiques
Hydrolats et autres produits cosmétiques © Getty

C'est quoi un hydrolat ?

Un hydrolat est une eau distillée obtenue comme les huiles essentielles, par distillation dans un alambic. C'est un produit aqueux provenant de la sublimation des plantes à la vapeur d'eau. Appelé hydrosol ou eau florale surtout quand la distillation provient de fleurs, comme par exemple l'eau de rose ou l'eau de fleurs d'oranger.

Comment utiliser les hydrolats aromatiques ?

En hydrolathérapie : "C'est la version douce de l'aromathérapie. Chaque hydrolat a des vertus similaires à l'huile essentielle correspondante, mais leur utilisation est plus simple, surtout pour les enfants et les femmes enceintes grâce à leur faible concentration en molécules actives" ( attention, contre-indication pour certains hydrolats)

Les eaux subtiles que sont les hydrolats sont imprégnés par l'âme de la plante et agissent souvent très rapidement au niveau psycho-émotionnel et énergétique. ( Références : Lydia Bosson)

Quelques exemple d'usages possibles des hydrolats : 

Dormir, faire baisser le rythme cardiaque, réguler l’hypertension : ex : Ylang Ylang (possibilité de s'en servir comme lotion tonique)  

Digestion : basilic, menthe, estragon…

Arthrite, inflammations musculaires : bois de santal, encens, genévrier 

Utilisation des hydrolats : Par voie orale : entre 1 et 4 cuillères à café par  jour, pur ou à diluer dans de l'eau. Possibilité de faire des cures en interne de 20 ou 40 jours, selon ancienneté de la « pathologie ». Ou par voie cutanée : en pulvérisation, dans le bain ou en application avec un coton. 

Contenants -plantes médicinales
Contenants -plantes médicinales © Getty

Il n’y a pas que des usages thérapeutiques :

  • Cosmétiques : à la place d’une lotion tonique, une eau de rose pour toutes les peaux, un hydrolat de romarin pour les peaux à problèmes et l'hydrolat bois de santal est anti-rides.
  • Culinaires : les hydrolats peuvent être consommés dans un plat, une boisson chaude ou  froide pour les parfumer, ou pour personnaliser un cocktail. L'hydrolat de cannelle dans une compte de pomme, basilic dans sauce salade, romarin sur un gigot…

Précautions d'usage et contre-indications

Bien choisir son hydrolat : il existe sur le marché des  qualités bien différentes d'hydrolats, impurs, dilués, pollués par des  résidus comme des pesticides...Pour être sûr de sa qualité, il faut choisir du bio labellisé.

Les hydrolats réalisés à partir de plantes contenant des phénols et/ou des aldéhydes aromatiques, comme les cannelles, la sarriette, la girofle, l'origan compact ont les mêmes contre-indications que les huiles essentielles correspondantes.  L'HE de cannelle est par exemple interdite aux enfants de moins de 12  ans, aux femmes enceintes et allaitantes, il en sera de même pour  l'hydrolat

.

Pour plus d'information concernant l'utilisation des hydrolats, n'hésitez pas à contacter un professionnel. Annie John, aromathologue au 06 28 56 23 12.

Mots clés: