Émissions – Rendez-vous

Toute première fois | Eté

Le chanteur Colin Chloé
Le chanteur Colin Chloé

Toute première fois : Colin Chloé

Il a passé sa vit entre l'Arsenal et la musique. Le brestois sort un 2e album minéral, rock. Une poésie puisée à Henry Thoreau et Georges Perros et qui n'est pas sans évoquer Bashung.

Il doit son nom d'artiste à "L'Écume des jours" de Boris Vian . Souvenez-vous de Colin et de Chloé qui a un nénuphar qui pousse dans son poumon ! Éric Le Corre est nourrit de poésie : Beaudelaire, Apollinaire qu'il chantait dans son premier album plus folk "Appeaux". Cette fois-ci, il lit Georges Perros, le douarneniste ("Une vie ordinaire" son ouvrage paru en 1967) et en fait "Certains disent". Il s'imprègne de Henry David Thoreau, le poète américain des bois, qui lui inspire sa chanson "Walden".

Finistérien depuis plus de 15 ans (Lampaul-Plouarzel, Brest, le Relecq-Kerhuon maintenant), Colin Chloé est venu de Lorient où il a travaillé comme arpète à l'arsenal. Comme charpentier d'abord, puis technicien. Une histoire de famille. Un milieu, l'usine, auquel il rend hommage dans " Le monde marche" (sur ces usines qui délocalisent). Un milieu qu'il quitte jeune pour la musique. Même si l'Arsenal, de Brest cette fois, le rappelle à son bon souvenir...à mi-temps !

Côté musique, ce grand fan de Neil Young et de Alain Bashung (période post-Chatterton), avait fait ses première gammes à la guitare à 15 ans avec les Beatles. Colin Chloé sort un album fort par ses mots, ses guitares terrestres ("Dans la vallée") et aériennes ("Au ciel").Il est entouré à la batterie d'Yves-André Lefeuvre (Miossec) et à la basse de Pascal Humbert (avec qui Bertrand Cantat, ex-Noir Désir, a formé le groupe "Detroit"), rencontré par l'intermédiaire de Bruno Green (Santa Cruz, Detroit) qui a réalisé ses 2 albums.

Colin Chloé en concert

19.08.14 à Carantec27.09.14 à La Carène, Brest 05. 12.14  à Plougastel à l'Avel Vor avec Détroit (Bertrand Cantat et Pascal Humbert)16.01.15 au Vauban, Brest avec Siam