Musique Émissions – Rendez-vous

Toute première fois : Danyèl Waro, l'insoumis de la Réunion

Le chanteur réunionnais Danyèl Waro

Le chanteur réunionnais, ex-paysan qui a fait renaître le Maloya, ce blues métisse aux origines africaines, malgaches et indiennes chante la fierté et la liberté de son île. A Rennes, Brest, Kergrist, Nantes en Avril, il est aussi sur France Bleu Breizh Izel ce mardi à 8h40 et 15h50.

La première fois pour Danyèl Waro en France métropolitaine et en Bretagne, c'est en 1976... en prison ! Il purge alors à Vannes et à Rennes loin de son île, la Réunion, une peine pour insoumission au service militaire. C'est là qu'il commencera à écrire. Des lettres, des poèmes, des chansons. Il reviendra à Rennes beaucoup plus tard aux Transmusicales cette fois-ci. Puis sera invité au Festival du bout du Monde en 2006, puis l'année suivante avec le guitariste Titi Robin pour leur création "Michto Maloya" et en 2012 aux Vieilles Charrues.

Danyèl Waro, fils d'un travailleur journalier, militant communiste devenu petit planteur, grandit avec11 frères et soeurs et lui-même travaille la terre avant de découvrir Brassens, de chanter en créole et faire sonner la fierté de son pays et du métissage.

Au début des années 70, Il découvre en effet le Maloya , musique qui puise ses racines dans les chants d'esclaves, musique métissée d'origine cafre (noirs de l’Afrique australe) et malbar (indiens), musique longtemps interdite car prisée par les indépendantistes. Waro milite d'ailleurs avec le Parti communiste, puis avec des indépendantistes et se présente même à des élections. Mais il fini par choisir une voie plus personnelle autant artistique que politique. Il fabrique ses propres percussions et en 1975 donne son 1er concert de Maloya avec un ensemble de jeunes travailleurs agricoles.

Danyèl Waro donne son 1er concert à l'étranger en 1990 au Japon, puis l'année suivante à Paris, Angoulème, il reçoit le grand prix de l’Académie Charles-Cros en 1999 pour "Foutan Fonkèr", enregistre aussi bien avec René Lacaille, Titi Robin, Emily Loizeau , La Tordue, l’ensemble corse "A Filetta" et le rappeur sud-africainTumi.Un autre rappeur - américain celui-là - Kanye West, vient même de sampler son morceau “Mandela” pour un remix de Beyoncé (“Drunk in Love”), sans son autorisation : un détournement, plus qu'un hommage !

Danyèl Waro a sorti un très beau live en septembre 2013 "Kabar" , essentiellement enregistré en France, un Best-of où l'on retrouve "Batarsité", "Adékalom", "Kadok" et un inédit "Tin’ tout" : playdoyer écologique pour réveiller la Réunion.Danyèl Waro sera sur scène le 9 mai à Paris avec 40 artistes danseurs, musiciens, chanteurs comme Davy Sicard pour conter une histoire croisée de racines et de cultures : celle de l'île de la Réunion !

Danyèl Waro en concert à Kergrist-Moelou (22) à la Salle Lein Roc'h Vendredi 11 Avril à 21h (avec en 1ère partie le groupe folk anglais Sam Lee).

Partager sur :