Musique Émissions – Rendez-vous

Toute première fois : le guitariste Jacques Pellen, entre Bretagne et Inde

Le percussioniste indien Trilok Gurtu et Jacques pellen

Le guitariste brestois présente "Tahli Gang" avec Sylvain Barou (flûtes), Geoffroy Tamisier (trompette) et le percussionniste indien Trilok Gurtu. Une création entre Bretagne et Inde. Portrait d'un guitariste, entre traditions bretonnes, voyages et jazz. Ce vendredi à 8h40 et 15h50.

Le guitariste brestois Jacques Pellen propose une création entre Bretagne et Inde, dans le cadre du  "Festival Armor India ". "Tahli Gang" est joué en quartet avec Sylvain Barou (flûtes), Geoffroy Tamisier (trompette) et le percussioniste indien Trilok Gurtu, vendredi 25 avril.

Né à Brest, élevé à la musique classique et bretonne,** Jacques Pellen aurait pu être instituteur , mais lâche tout pour accompagner en tournée Melaine Favennec. Le guitariste participe au riche bouillonnement jazz finistérien des années 80 (avec Didier Squiban notamment), et en 1988 donne naissance au collectif "Celtic Procession" et invente une musique méditative, rythmique et libre. Puis, fasciné par Dan ar Braz** , il le rejoint sur l'Héritage des celtes.

Jacques Pellen aurait pu être instituteur

Les voyages s'enchainent, au Yémen notamment, avec Jacky et Patrick Molard (Tryptique en 1993). Voyages en musique indienne aussi (avec le flûtiste Sylvain Barou et le percussionniste indien Trilok Gurtu), bretonne (Annie Ebrel, Erik Marchand ) ou rock (avec Jean-Pierre Riou dans Karroth Rapée et Electric Arsenal).

Compagnon de la hapiste Kristen Noguès (jusqu'à sa disparition en 2007), il lui rend d'ailleurs hommage sur quelques titres de son nouvel album "Quiet Place" , à la demande de son complice de 30 ans : Eric Barret , le saxophoniste qui forme l'autre moitié du duo de cet opus. Un album celtique, jazz, improvisé, aérien !

Quiet Place,  Jacques Pellen et Eric Barret
Jacques Pellen en concert pour le spectacle "Tahli Gang" à Saint Martin des Champs à l'Espace Du Roudour le 25 Avril avec Sylvain Barou (flûtes), Geoffroy Tamisier (trompette) et Trilok Gurtu (percussions indiennes).

Partager sur :

Mots-clés :