Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : infos pratiques et astuces du quotidien

Confiné(e)s avec les enfants : un journal du confinement

Cette période, si spéciale dans notre vie, marquera chacun d'entre nous, en bien ou en mal. Si vous avez la chance de la vivre sans traverser de grands malheurs, pensez à garder quelques souvenirs.

.
. © Getty - .

Voilà une idée que j'aurais du avoir dès le début mais prise dans la précipitation des événements, l'organisation à inventer, les premiers jours n'étaient pas à penser ni à l'après ni aux souvenirs. 

Maintenant que je regarde chacun et notamment mes ados vivre cette époque étrange qui est la leur, je me rappelle que chaque génération a eu ses grands évènements.

  • Les Baby Boomer, nés entre 46 et 64, sont marqués par la guerre du Vietnam, le premier pas de l’homme sur la Lune, Martin Luther King et les pantalons pattes d’eph...
  • La génération X, nés entre 65 et 79, se souvient de la chute du mur de Berlin, de l'effondrement de la bourse, Tchernobyl, Mère Teresa, des baskets de luxe...
  • Nés entre 80 et 95, la génération Y vous dira bug de l’an 2000, attentats du 11 sept à New York, Jean Paul 2,  les piercing...
  • Les Z, eux, nés entre 96 et 2008 se souviennent de l’éruption du volcan islandais, de l’élection de Barak Obama aux Etats-Unis, des jeans taille basse et sans doute du Covid 19

Le covid 19 et l’impact sur leur vie, leurs amitiés, leurs flirts, leurs relations familliales. Tout sera peut-être transformé par cette expérience unique de vie en confinement. 

Quelle trace garder de cette période ? Un journal intime, un cadre de photos, un album du confinement. Quelle place dans cette démarche pour les mauvaises nouvelles ? Quels objets symboliseront demain notre aujourd'hui ? Que mettre dans la pochette ou la boite à souvenirs du printemps 2020 ? Le dessin d'un enfant, le stylo usé de l’école, un taille crayon du début du 21ème siècle, les étiquettes de leurs gâteaux préférés, un cahier de brouillon, un figurine faite en pâte à modeler. Pourquoi ne pas enregistrer l’ambiance tous les soirs au balcon à 20h ? Mais aussi  les délires des enfants dans la maison, quand ils rient, quand il se fâchent aussi, quand ils n'y croient plus et quand ils repartent. Interviewez les. La voix du plus petit vous fera fondre de plaisir dans 10 ans et les réflexions du grand le feront sans doute sourire. Gardez les vidéos de famille, les photos de vos amis pendant les apéros virtuels. Gardez tout pour le moment.

Et, rendez-vous à la fin, au bout du bout, pour décider de tout jeter comme on veut oublier un trop mauvais cauchemar ou de tout garder en souvenir d’une parenthèse unique dans notre vie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess