Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En live dans les entreprises: Laurent Chouraqui: l'institut de la piscine

-
Par , France Bleu Touraine

France Bleu Touraine, donne la parole aux chefs d'entreprise, aujourd'hui l'institut de la piscine, une affaire familiale crée en 1966

 En attendant les beaux-jours
En attendant les beaux-jours

Laurent Chouraqui, gérant de l'institut de la piscine à Tours-Nord et Chambray-lès-Tours,  était le premier invité cette semaine, du nouveau rendez-vous de France bleu Touraine qui donne la parole aux chefs d'entreprises: pour lui, c'est une crise terrible à laquelle son entreprise doit faire face, il constate un énorme gâchis sur une activité qui était florissante avec un carnet de commandes sur lequel, il avait une visibilité de plus d'un an, tout s'est arrêté et s'est figé du jour au lendemain, comme pour bon nombre d'entreprises aujourd’hui.

Il tiendra ce jour une réunion de crise avec ses équipes, sachant que la plupart de ses fournisseurs sont actuellement fermés et que les clients ne peuvent plus le recevoir pour les raisons de confinement instaurées par le gouvernement, Laurent Chouraqui, le dit lui -même, il ne voit pas de lueur au bout du tunnel aujourd'hui.

Ses 2 boutiques à Tours-Nord et Chambray-lès-tours sont actuellement fermées, seul le service administratif assure une permanence via le télé-travail.

Laurent Chouraqui, n'hésite pas à relever que le secteur du bâtiment dont il fait partie en tant que piscinier, est aussi en colère et que le gouvernement tient un double langage, il s’insurge contre les propos du ministère de la santé  qui demande de rester chez soi et la ministre du travail qui nous exhorte de reprendre le travail, il demande au gouvernement d'être plus clair dans ses propos et attend avec impatience les nouvelles dispositions qui seront annoncées ce soir par le président de la République, Emmanuel Macron.

Les équipes de l'institut de la piscine, attendent comme beaucoup la fin de cette crise avec impatience pour reprendre leurs activités et accueillir leurs clients.

Laurent Chouraqui: gérant de l'institut de la piscine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu