Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

REECOUTER : EMISSION SPECIALE EN ECHO A LA CEREMONIE DES INVALIDES DE 10H à 12H

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

La cérémonie nationale d'hommage aux victimes des attentats de Paris s'est déroulée vendredi matin aux Invalides. Reportages, invités et témoignages durant deux heures sur France Bleu Maine

EMISSION SPECIALE 10H - 12H - HOMMAGE AUX VICTIMES DU 13 NOVEMBRE 2015

Témoignages de sarthois dont celui de Clarisse, la belle-sœur de Nicolas Degenhardt, 37 ans, originaire du Mans, tué lors des attaques à Paris ce vendredi 13 novembre : 

« Maintenant, le deuil peut commencer ».

Des invités comme Arnaud Bobet - Psychologue au Mans :

« Je pense que nous sortons du moment de sidération qui a été ce choc il y a quinze jours pour entrer dans le mécanisme de deuil, et aujourd’hui plus particulièrement ce matin, le deuil collectif ».

« La parole est le premier lieu de l’action. Sans elle on ne peut pas agir ou réagir »

Patrick Fontaine - Philosophe et professeur au Lycée St Croix St Charles au Mans et St Paul Notre Dame à la Ferté-Bernard :

« Les mots ont leur importance dans le réel qui nous saisit et la dimension de la symbolique « Rendre hommage aux victimes » compense les défauts du réel ».

François Hollande s’est exprimé en utilisant des mots forts comme : « La liberté ne demande pas à être vengée mais à être servie ». Selon Patrick Fontaine : « La liberté qui est la nôtre, celle de notre quotidien, il faut aussi savoir s’en rendre serviteur, c’est-à-dire qu’il ne s’agit pas seulement d’en bénéficier mais il s’agit aussi de se mettre au service de cela ».

« Dans la notion de patriotisme, la patrie c’est la terre du père. Où que nous soyons nous avons quelques grammes de la terre française qui s’accroche à nos talons. Ce n’est pas le pays auquel j’appartiens mais c’est le pays d’où je viens. Nous sommes indissociables de notre terre. »

Choix de la station

À venir dansDanssecondess