Replay du dimanche 2 août 2020

Avec François Thabuy sur son alpage au Bouchet Mont Charvin dans les Aravis

François Thabuis est de ces enfants des Aravis amoureux des vaches et tombé tout petit dans le chaudron du reblochon. Depuis 2004 il est donc agriculteur et surtout, alpagiste. Les 4 mois de montagne chaque été sont pour lui indissociables de son métier

L'alpage de Marlens au Boucher Montcharvin
L'alpage de Marlens au Boucher Montcharvin © Radio France - C.Garnier

Cette semaine nous sommes dans les Aravis, sur l’alpage de l’Aulp de Marlens, c’est à 170 m d’altitude au-dessus de la commune du Bouchet Montcharvin et sous le Mont Charvin. C’est François Thabuy qui nous y accueille, c’est lui qui loue cet alpage communal depuis 9 ans, il y monte 70 vaches laitières et une quarantaine de chèvres grâce auxquelles chaque jours il fabrique du reblochon et du chevrotin

Les 70 vaches à la traite du matin
Les 70 vaches à la traite du matin © Radio France - C.Garnier
Les chèvres 12 par 12 sur le quai de traite
Les chèvres 12 par 12 sur le quai de traite © Radio France - C.Garnier

Si pour lui être agriculteur a toujours été une évidence, il était aussi évident qu’il serait alpagiste, un choix qui implique, pendant les 4 à 5 mois de la saison d’estive, de vivre un peu à l’écart du monde dans des conditions matérielles loin de ressembler à la vie qu’on mène tout là-bas en bas, et à un rythme très différent aussi puisque c’est celui des animaux et de  la nature qui donne le tempo à la vie de l’alpagiste

La salle de fabrication du fromage
La salle de fabrication du fromage © Radio France - C.Garnier
la salle de séchage
la salle de séchage © Radio France - C.Garnier

C’est un métier millénaire qui a dû évoluer ces dernières années pour faire face à une nouvelle contrainte aux dents longues, le loup

La vue depuis la porte du chalet
La vue depuis la porte du chalet © Radio France - C.Garnier

La passion, la montagne, la nature, les bêtes et la prédation sont quelques-uns des sujets de conversation que nous évoquons avec François dans ce rendez-vous d’un été en alpage

L'étable semble confortable
L'étable semble confortable © Radio France - C.Garnier
Mots clés: