Replay du jeudi 29 juin 2017

A la rencontre d'un pilote de canadair

- Mis à jour le

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également à une initiative originale d'une maison de retraite et à l'histoire du village de Saint Guilhem du désert

© Getty -

Au sommaire aujourd’hui :

- Pilote de canadair. Un métier qui nécessite technicité et concentration

- Un jukebox dans une maison de retraite. Une autre façon de stimuler les souvenirs des résidents.

- Saint Guilhem du désert. A la découverte d’un des plus beaux villages de France

.

*

*

*

France Bleu est partenaire du film Les hommes du feu qui sort le 5 juillet prochain.

.

Synopsis : Philippe, 45 ans, dirige une caserne dans le Sud de la France. L’été est chaud. Les feux partent de partout, criminels ou pas. Arrive Bénédicte, adjudant-chef, même grade que Xavier, un quadra aguerri : tension sur le terrain, tensions aussi au sein de la brigade... Plongée dans la vie de ces grands héros : courageux face au feu, mais aussi en 1ère ligne de notre quotidien.

.

.A cette occasion, Une heure en France a décidé de s’intéresser au métier de pilote de canadair.

Un métier très technique

Les bombardiers d’eau interviennent là où les pompiers ne peuvent pas se rendre. A bord de son Canadair, le pilote intervient sur les feux de forêts. Il remplit d’eau les cuves de son appareil (l’écopage) avant de tout larguer sur l’incendie (le largage). Il effectue ainsi des dizaines d’allers-retours entre un plan d’eau et le lieu d’embrasement. Il peut aussi accomplir des missions de surveillance au-dessus des zones à risques.

.

Pour passer les épreuves écrites et pratiques du concours de pilote de bombardier d’eau, il faut justifier d’au moins 3.000 heures de vol et de 12 ans d’expérience.

.

Le candidat idéal doit avoir une concentration de tous les instants. Car en plus de sa mission de vol, le pilote doit rester à l’écoute des équipes au sol pour ne pas les ensevelir sous des tonnes d’eau.

.

Piloter au plus près des arbres dans un immense nuage de fumée est dangereux mais il paraît que le pilotage très technique de ces appareils procure un réel plaisir.

.

► Pour en parler : Daniel Manzo, pilote de canadair

► En savoir + : Comment devenir pilote de bombardier d’eau

*

*

*

Il y a 3 ans, la maison de retraite de Pierre-Buffière a installé un jukebox numérique dans la salle commune.

.

.

La borne est donc à la portée de tous, elle peut d'ailleurs être déplacée dans la salle.

.

Les pensionnaires choisissent eux-mêmes leur chanson grâce à un répertoire et un système de lecture aléatoire est à la disposition des personnes plus dépendantes. La machine a été pensée spécialement pour un public âgé.

.

Cette borne musicale stimule les souvenirs des résidents, les fait chanter et égaye leur quotidien.

.

► Pour en parler : Maria Baderot, l'animatrice en charge du projet.

► A lire également : Un jukebox en maison de retraite : "la musique rappelle des émotions"

*

*

*

.

Après le Périgord la semaine dernière, l’émission Les 100 lieux qu’il faut voir sur France 5, s’intéresse à l’Hérault.

.

Parmi les endroits à découvrir, le village de Saint Guilhem du désert. Développé sur la rive gauche du ruisseau Verdus, le village médiéval s’étire dans le val de Gellone. Il est le point de départ de nombreuses randonnées. Construit autour de l’abbaye de Gellone, il constitue un site remarquable en Languedoc.

.

.

Le village compte à ce jour environ 270 habitants que l’on nomme les « Sauta Rocs ».

.

De la place médiévale où un surprenant platane, planté en 1855, déploie généreusement sa verdure, on peut faire plusieurs promenades à pied à la découverte du cirque du bout du monde aux falaises abruptes et des monts de Saint-Guilhem qui abritent une espèce rare : le pin de Salzmann.

.

L’église Saint-Laurent (fin XIe, début XIIe siècle), la tour des prisons (XIIe) ou encore le château du Géant, sont autant de témoins du riche passé de la cité...

.

► Pour en parler : Aude-Lise Theule, présidente de l’association des amis de St Guilhem du désert.

► Aller + loin : le site internet du village

*

*

*

Sacrés Français. Une future boutique consacrée au Made in France

► En savoir + : le site de la chronique

Mots clés: