Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

Des élèves récompensés pour leur travail sur le harcèlement scolaire

Diffusion du jeudi 13 avril 2017 Durée : 44min

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également au retour du fret à la voile et à 3 guides originaux pour visiter une ville autrement

Au sommaire aujourd’hui :

- Non au harcèlement. Des lycéens de Lunel ont reçu un prix pour leur vidéo dénonçant les conséquences du harcèlement scolaire

- Le fret à la voile. Une société bretonne a décidé de réhabiliter le transport de marchandises via des voiliers.

- Une ville racontée à travers ses édifices. Félicien Carli raconte les villes de Paris, Antibes et Autun via l’architecture de ses bâtiments.

  - Aucun(e)

Créé en 2013, le prix « Non au harcèlement ! » distingue les outils de sensibilisation contre le harcèlement travaillés et réalisés par les élèves et les personnels des établissements scolaires dans le cadre de projets pédagogiques.

Cette année près de 1.300 projets ont été déposés par les écoles, les établissements du second degré et les différentes structures péri et extra scolaires.

Le concours est ouvert aux élèves de 8 à 18 ans, répartis en quatre tranches d’âges (primaire, 6e/5e,

4e/3e, lycée) et en deux catégories : affiche et vidéo.

Les participants avaient jusqu’au 27 janvier pour faire parvenir leurs projets aux académies qui ont, chacune, mis en place un jury académique. Ensuite, le jury s’est réuni au niveau national pour désigner 12 lauréats parmi près de 200 productions présélectionnées.

« Ça vaut le coup ? »

Le 4 avril dernier, les lauréats ont été dévoilés en présence de François Hollande et de Najat Vallaud-Belkacem.

Dans la catégorie Vidéo lycée, ce sont les élèves du lycée Georges Colomb de Lure qui ont gagné la somme de 2.000 euros.

Le court métrage de 2 minutes, intitulé Ça vaut le coup ? met en scène Jacques, un harceleur rongé par les remords après le suicide de sa victime.

Retrouvez ici, tous les autres lauréats.

Les vidéos et affiches, comme les « coups de cœur » académiques, seront diffusées en tant que supports pédagogiques lors de sessions de sensibilisation ou de formation et sur les sites du ministère.

► Pour en parler : Jacques Girard qui tient le rôle principal et David Curton, proviseur adjoint qui a piloté le projet

► Aller + loin : le site internet de la campagne de sensibilisation au harcèlement

► A lire également : Des lycéens de Lure reçus à l'Elysée pour la réalisation d'une vidéo sur le harcèlement scolaire

  - Aucun(e)

La société Towt, basée à Douarnenez entre Quimper et Brest, a décidé de réhabiliter le transport de marchandises via des bateaux à voiles.

En s'appuyant sur l'héritage des routes maritimes et d'anciens voiliers de travail ou de répliques, TOWT remet au goût du jour un mode de transport écologique qui répond aux problématiques environnementales actuelles et futures en limitant considérablement les émissions de CO2 comparativement aux modes de transports dits conventionnels.

Des produits bios, naturels et équitables

Thé, Café, Rhum, Vins, Bières, Chocolats... Tous les produits transportés et commercialisés par TOWT sont tous biologiques, naturels ou issus du commerce équitable.

Sur chacun des produit, le label « Tranporté à la voile » est apposé. Un numéro présent sur l'étiquette du label donne également accès à des informations complémentaires sur le voyage du produit.

  - Aucun(e)

Pour l’instant les clients sont des boutiques bios ou des entreprises qui veulent réduire leur bilan carbone. L’année dernière, ils ont transporté plus de 120 tonnes.

Une ligne transatlantique

L’équipe travaille actuellement sur la construction d’un voilier- cargo d’une capacité de 700 tonnes. Ce dernier pourrait être réalisé d’ici 2020.

Long d'environ 60 mètres, il pourra traverser l'Atlantique en une vingtaine de jours et sera équipé d'un moteur électrique pour faciliter ses manœuvres portuaires.

Towt, qui emploie 6 personnes, complète son dispositif par une boutique-show-room ouverte à Douarnenez sous le nom évocateur « Au cul du voilier ». Y sont vendus les différents produits transportés par la mer.

► Pour en parler : Guillaume Le Grand, fondateur de la société Towt

► En savoir + : le site internet et la page Facebook de la société

  - Aucun(e)

Félicien Carli, architecte, vient de publier 3 petits guides sur l’histoire de l'architecture à Paris, Antibes et Autun aux éditions Cardo

L’histoire de chacune des villes est retracée à travers plus de 80 monuments. Une véritable promenade au fil des rues et des siècles, où les courants architecturaux se succèdent.

  - Aucun(e)

Amoureux de la ville, passionnés d'architecture ou promeneurs occasionnels, tous les publics trouveront dans ces ouvrages un portrait d’une ville à travers ses édifices.

► Pour en parler : Félicien Carli, architecte

► En savoir + : la page Facebook de Félicien Carli

  - Aucun(e)

La plancha ENO. Une plancha labélisée Origine France Garantie

► En savoir + : le site de la chronique