Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

Des étudiants chinois en France pour étudier le vin

Diffusion du jeudi 30 mars 2017 Durée : 42min

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également aux rencontres insolite de Pierre Josse et à la venue en France du seul orchestre symphonique d'Afrique noire

Au sommaire aujourd’hui :

- La school of wine. Une formation dédiée au management du vin et des spiritueux enseignée en France et qui attire de nombreux étudiants chinois.

- Chroniques vagabondes. Petit dictionnaire des insolites itinéraires d'un Routard…

- Papa Armand à Monaco. Quand le seul orchestre Symphonique d’Afrique noir est invité à jouer à Monté-Carlo

  - Aucun(e)

En 2016, l’ESC Dijon-Bourgogne a changé de nom. Elle s’appelle désormais BSB pour "Burgundy school of business". Un changement de nom qui accompagne la création à Beaune d'un campus dédié au monde des vins et des spiritueux.

Cette école développe des programmes académiques, anglophones et francophones, qui forment chaque année plus de 100 étudiants venus des 4 coins du globe.

En 2013, elle a ouvert la première Institution internationale d’enseignement et de recherche entièrement dédiée au management du vin et des spiritueux : la School of Wine & Spirits Business (SWSB).

Le MSc Wine Management

10 professeurs sont rattachés à ce parcours éducatif. Certains sont dédiés à l’enseignement, les autres à la recherche autour de cette expertise.

  - Aucun(e)

Son lancement répond à une attente forte du marché, notamment asiatique, pour des profils sans expérience dans les secteurs du vin et des spiritueux.

Aujourd’hui, les Chinois représentent près de 30% des 135 étudiants de l'établissement.

En Chine le vin est un produit de luxe et pour la plupart des consommateurs chinois, le vin français est le meilleur.

► Pour en parler : Chen YanFen, étudiante à la School of Wine

► Aller + loin : le site internet de l’école BSB

  - Aucun(e)

Petit dictionnaire des insolites itinéraires d'un Routard

Pierre Josse, grand voyageur et rédacteur en chef des Guide du Routard pendant 39 ans, livre dans un ouvrage nombre d’événements de voyage, d’infortunes et de galères ainsi que tous ces grands moments de bonheur procurés par la découverte de plus de cent pays.

Aventures, anecdotes de voyage, riches rencontres avec des gens ordinaires extraordinaires et les cultures et traditions incroyables qui l’ont estomaqué... Sans compter les nombreuses situations palpitantes, drôles, grotesques qu’il a vécues… Bref, de celles qui marquent une vie.

  - Aucun(e)

Elles sont racontées ici pour étonner, surprendre, rêver, amuser et voyager par procuration et qui sait, peut-être même susciter des vocations chez les lecteurs et lectrices…

► Pour en parler : Pierre Josse, rédacteur en chef des Guides du routard

  - Aucun(e)

Samedi, l’orchestre Symphonique Kimbanguiste de Kinshasa, le seul en Afrique noire, s’unit à l’Orchestre Philarmonique de Monaco pour une représentation à l’occasion du Festival du Printemps des Arts de Monte-Carlo.

L’histoire de cet orchestre est incroyable

Commerçants, artisans, chauffeur de taxi, coiffeur, couturière… Ils sont plus de 200 à avoir fabriqué eux-mêmes leurs costumes de scène, leurs instruments et cela sans aucune formation musicale.

L’orchestre vit avec ses propres moyens, sans subventions dans un pays pauvre.

A force d’efforts et de persévérance, Armand Diangienda et les musiciens ont réussi à créer un véritable orchestre symphonique.

Pour la plupart d’entre eux, c’est la première fois qu’ils prennent l’avion et qu’ils sortent du Congo

► Pour en parler : Armand Diangienda, chef d’orchestre de l’orchestre Symphonique de Kinshasa

► Aller + loin : le site internet du Festival du printemps des Arts de Monte Carlo

  - Aucun(e)

Le slip français. Le slip qui sent bon

► En savoir + : le site de la chronique