Émissions Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi et le dimanche de 13h15 à 14h

44min

Une autre façon de voir la ville du Havre

Par et le mercredi 15 février 2017
Podcasts : iTunes RSS

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s'intéressent également à l'association AccessiJeux et aux ateliers Pipinpon

  - Aucun(e)

Cette année, le Havre fête ses 500 ans. Du 27 mai au 5 novembre, de nombreux événements seront organisés

L’occasion pour Une heure en France de s’intéresser au travail de Nicolas Carmignac.

Ce dernier fait du dessin vectoriel inspiré par l’architecture atypique de la ville.

  - Aucun(e)

Le dessin vectoriel est constitué de primitives géométriques (segments de droites, arcs de cercle, polygones...) pour lesquelles on définit des attributs (remplissage, positions, couleurs...).

► Pour en parler : Nicolas Carmignac

► En savoir + : le site internet de Nicolas Carmignac

  - Aucun(e)

L’association AccessiJeux a vu le jour en janvier 2015 sous l’impulsion de Xavier Mérand, passionné de jeux de société et déficient visuel.

Au départ, Xavier Mérand avait créé une page Facebook pour informer les gens déficient visuels sur les jeux qui leur seraient accessibles. Constatant une vraie demande, il décide de monter cette association.

Le principe est donc d’adapter les jeux de base. Pour cela, il a passé des accords avec les éditeurs pour les avoir moins chers. Ensuite la main d’œuvre est gratuite puisque les modifications sont réalisées par des bénévoles.

Pour adapter les jeux, l’association utilise des outils inventés par elle-même, comme par exemple des stickers transparents en résine.

L’objectif est de rendre le loisir du jeu de société accessible à tous ceux qui le souhaitent : les familles évidemment, mais aussi les ludothèques, les médiathèques, les festivals, les associations ludiques, et pourquoi pas… les salles d’attente de médecins, d’ophtalmologues, les gîtes ruraux… Car il y a très peu de jeux de société qui sont adaptés aux handicapés alors qu'il en sort près de 1000 par an.

Devenir bénévole

AccessiJeux a en permanence besoin de bénévoles pour ses animations, pour l’enregistrement de règles audio, et l’adaptation des jeux.

Pour les enregistrements de règles audio et l’adaptation des jeux des ateliers à Paris sont organisés régulièrement.

De même l’association a besoin d’aide lors des animations en province pour tenir le stand ou même parfois héberger les membres.

N’hésitez pas à les contacter si vous voulez les aider de quelque manière que ce soit.

Devenir membre

L’adhésion annuelle à AccessiJeux est de 30€ pour les particuliers et 50€ pour les structures. Les adhérents peuvent commander sur la boutique des jeux adaptés par les bénévoles quasiment au même prix que dans une boutique classique.

Pour que cela soit possible, l’association a des accords avec les éditeurs de jeux et ne fait quasiment pas de marge puisque elle achète du matériel pour rendre les jeux accessibles (dés tactiles, pions aimantés, stickers en relief…)

► Pour en parler : Xavier Mérand, président de l’association

► En savoir + : le site internet et la page Facebook de l’association AccessiJeux

  - Aucun(e)

Tel est le slogan de Pipinpon. Pipinpon est une structure composée d'une équipe de professionnels du secourisme et d'un comité scientifique qui propose des ateliers d'initiation à la prévention des accidents domestiques et aux gestes de premiers secours.

Pendant les ateliers, l’entourage de l’enfant (parents, grands-parents, nounous…) apprend les gestes de premiers secours qu'il faut réaliser dans l’attente des Pompiers ou du SAMU. Ces gestes, trop peu connus, sont pourtant simples et peuvent améliorer les chances de survie d’un enfant ou éviter de lourdes séquelles.

  - Aucun(e)

L’initiation permet également d’anticiper les risques d’accidents de la vie courante et d’apprendre à ne pas paniquer.

L’objectif est donc de prévenir, de former et de rassurer.

► Pour en parler : Noémie Sylberg à l’origine des ateliers

► En savoir + : le site internet de Pipinpon

  - Aucun(e)

Les bougies de Charroux. Près de 90 senteurs pour parfumer nos intérieurs

► En savoir + : le site de la chronique