Émissions Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi et le dimanche de 13h15 à 14h

41min

Sauvegarder les documents des plus démunis

Par et le mercredi 25 janvier 2017
Podcasts : iTunes RSS

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s'intéressent également à une biscuiterie francilienne et à un retraité passionné de girouettes

   - Aucun(e)
-

Le Centre communal d’Action Sociale de Nice est l’un des 16 CCAS désignés par l’Etat pour tester le coffre-fort numérique.

Cet outil offre aux usagers du CCAS la possibilité de conserver des versions dématérialisées de leurs documents administratifs dans un espace sécurisé.

Seuls ou accompagnés, les plus démunis peuvent scanner leurs documents administratifs et les stocker une bonne fois pour toutes sur un serveur informatique.

   - Aucun(e)
-

Avis d’imposition, papiers d’identité, diplômes, bulletins de salaires, photos… Cet espace virtuel permet de conserver les documents nominatifs arrivés par voie postale et de les faire circuler sous une forme « certifiée – conforme » auprès des services qui en auront reçu l’accès. Une autorisation de transmission délivrée uniquement par le propriétaire des documents.

L’usager accède à son compte via un code personnel et peut laisser la possibilité d’accès à un travailleur social.

L’utilisateur peut désormais avoir accès à ses justificatifs n’importe où.

La période de test s’étend jusqu’à la fin de 2017.

► Pour en parler : Joëlle Martinaux, présidente de l’UNCCAS, l’Union Nationale des Centres Communaux d’Action Sociale

     - Aucun(e)
-

En 2012, Louis Bataille et Guillaume Caffin décident de créer leur biscuiterie en île de France avec comme règle de n’utiliser que des ingrédients locaux.

Pour ce faire, ils s’installent dans un ancien corps de la ferme familiale de Guillaume à Crespières dans les Yvelines.

La fabrication des biscuits se faite en 4 étapes : le pétrissage, le détaillage, la cuisson et l’empaquetage.

Grâce à l’investissement dans de nouvelles machines, ils peuvent produire aujourd’hui entre 10.000 et 15.000 biscuits par jour, soit 15 tonnes par an.

   - Aucun(e)

Depuis, ils se sont associés à Antoine Hédouin, un jeune apiculteur et propose donc désormais du miel francilien.

La marque « Les Deux Gourmands » propose une gamme de 6 biscuits. Elle est présente dans environ 250 points de vente en île de France et référencé dans 130 Monoprix de la région.

► Pour en parler : Sophie Menut rédactrice en chef de Cuisine et vins de France

► En savoir + : le site internet de la biscuiterie

   - Aucun(e)

Ancien mécanicien automobile, Roméo, 88 ans, adore bricoler.

Depuis son arrivée à Bléneau en 1997, il fabrique des girouettes. En 20 ans, il pense en avoir fabriqué une bonne cinquantaine.

Exposées dans son jardin, les girouettes ont toutes les formes et changent à chaque saison : des cyclistes pour le tour de France, des rennes à Noël, des cloches pour Pâques, des grands brins de muguet pour le printemps…

Selon sa femme, Roméo passe ses journées dans son garage transformé en atelier.

   - Aucun(e)
-

Son nouveau projet : une girouette en forme d’âne. Cela fait déjà presque 2 mois qu’il travaille dessus car il fabrique tout un mécanisme pour que sa création puisse remuer les 4 pattes et faire le même mouvement qu’un cheval.

► Pour en parler : Roméo Gérolami

► A lire également : A Bléneau, les girouettes de Roméo font tourner les têtes

   - Aucun(e)

Le cafézoïde. Un café pour enfants

► En savoir + : [le site de la chronique](http:// https://www.francebleu.fr/emissions/initiatives-et-reussites-france-bleu)