Émissions Toutes les émissions

Une heure en France, initiatives

Du lundi au vendredi et le dimanche de 13h15 à 14h

42min

Une épicerie en vrac ouvre à Grenoble

Par et le lundi 19 septembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
-

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s'intéressent également au gâteau de Savoie et à un parrainage de chèvre participatif

   - Aucun(e)
-

La Bonne Pioche est née de la rencontre entre deux collègues, travaillant quotidiennement au contact de créateurs d’entreprises, et ayant une envie commune : monter quelque chose qui ait du sens ! Bertile et Céline ont respectivement 25 et 32 ans.

Dans cette épicerie en vrac vous trouverez des pâtes, des tisanes, des lentilles, des fruits, des légumes, des huiles et vinaigres, de la bière, des jus de fruits etc... mais aussi des produits cosmétiques, des produits d'entretien...

   - Aucun(e)
-

A la Bonne Pioche, vous achetez uniquement la quantité dont vous avez besoin. Pour cela vous remplissez vos propres contenants avec des produits de qualité et locaux. Ainsi vous réduisez les déchets, vous participez au développement de l’économie locale et vous arrêtez le gaspillage alimentaire.

► La Bonne pioche est ouverte du lundi au samedi de 10h à 20h. Elle se situe 2 rue Condillac à Grenoble.

► Bertile présente son épicerie en vrac

► En savoir + : La page Facebook de La bonne Pioche et son site Internet

    - Aucun(e)
-

Du 12 septembre au 5 novembre 2016, participez au grand concours amateur du gâteau de Savoie avec France Bleu et la foire de Savoie.

Les demi-finales et la finale se dérouleront lors du salon Saveurs & Terroirs de Chambéry, les 25,26 et 27 novembre.

8 demi-finalistes se mesureront les uns aux autres, face aux jurés. En demi-finale, ils réaliseront leur recette traditionnelle. Lors de la grande finale, il leur faudra revisiter la recette du gâteau de Savoie, dans la forme, les parfums, les goûts et les accompagnements.

• S’inscrire au concours

Il suffit de déposer, du 12 septembre au 5 novembre, la recette et des photos de son gâteau de Savoie sur le site du concours.

   - Aucun(e)
-

• Le gâteau de Savoie

C'est en 1358, à Chambéry, que le pâtissier d’Amédée VI, Comte de Savoie, créa le Gâteau de Savoie. Amédée demanda à son pâtissier de créer un gâteau léger comme une plume. Le pâtissier eut l’idée de battre longuement des jaunes d’œufs et du sucre, d’ajouter de la farine et des blancs d’œufs montés en neige et de mettre le tout au four dans un plat en bois. Le gâteau de Savoie était né.

• La recette du gâteau de Savoie de Mercotte

Préchauffer le four à 220°.

6 jaunes, 7 blancs, 70g de fécule de pomme de terre ou à défaut de maïzena, 90g de farine, 180g de sucre, le zeste râpé d’un citron.

Fouetter 130g de sucre avec les jaunes pour blanchir le mélange. Ajouter les zestes. Monter les blancs en neige au bec d’oiseau avec 1pincée de sel, 1 goutte de jus de citron et éventuellement, si vous en avez, 1 cuillère à café de poudre de blancs d’œufs déshydratés mélangés aux 50g de sucre restants.

Ajouter petit à petit le sucre pour serrer les blancs. Tamiser la farine et la fécule. Ajouter une grosse cuillère à soupe de blancs aux jaunes blanchis en mélangeant intimement. Puis incorporer à la Maryse en soulevant délicatement l’appareil et en alternant, 1 cuillère à soupe du mélange de farines, des blancs, 1 cuillère à soupe des farines + blancs en terminant par les blancs.

Enfourner 5mn à 220° puis poursuivre la cuisson à 120/130° pendant 45 à 50 minutes.

Retourner le moule sur une grille, refroidir et saupoudrer de sucre glace pour le service.

► Mercotte présente le concours

► En savoir + : Le site du concours

Le blog de Mercotte

   - Aucun(e)
-

Régis Dufrénoy et Mélanie Hernacki, maraîchers bio, vont accueillir, le 21 octobre prochain, 15 chèvres.

La particularité de ces dernières c’est qu’elles ont toutes été parrainées par des consommateurs.

Le principe de ce financement participatif est très simple. Contre la somme de 300 euros, le parrain ou la marraine choisit le nom de sa chèvre qui doit commencer par un M. Ensuite il reçoit en retour, soit des produits de la ferme soit un remboursement d’ici 3 ans.

   - Aucun(e)
-

► Régis Dufrénoy, l’un des propriétaires de l’exploitation La Terre Ferme

► En savoir + : La page Facebook de l’exploitation agricole

   - Aucun(e)
-

En Bretagne, un garage se met au service des chômeurs

► En savoir + : le site de la chronique