Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

-

Une PME de l'Ain conçoit des boules à neige à l'effigie du président

Diffusion du lundi 27 novembre 2017 Durée : 42min

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également à une chapelle mise en vente par la ville de Brest et aux vélos Gobee.bike

*

Au sommaire aujourd’hui :

- Des boules à neige Macron. Il en existe 3 modèles différents

- La chapelle Sainte-Anne de Kérinou. Laissée en friche depuis sa désacralisation, elle est en vente

- Les Gobbe.bike. Des nouveaux « vélos à partager »

.

.

*

*

  - Aucun(e)
-

Ce concept osé a germé dans les esprits de Jean-Marc Monteuis, qui possède la boutique Autre Chose au Touquet et de Maryse Bazzoli, co-fondatrice de la boutique Les Parisettes et fournisseur du premier.

.

Et l’idée a vite séduit. Les 10 prototypes mis en rayon ont été écoulés en quelques jours.

.

  - Aucun(e)
-

Depuis le mois de juillet, ce sont même plusieurs centaines de ces objets qui se sont écoulés.

.

Vendues 10 euros pièce, il en existe 3 modèles différents. La plus vendue est celle du Président devant un drapeau français orné des étoiles de l’Union européenne. Les deux autres le représentent assis avec des petites bulles contenant les phrases « Vivement le Touquet » et « Et en même temps ».

.

100% Made in France

Les boules à neige Macron sont Made in France.

.

C’est une PME située dans l'Ain qui les conçoit et elle ne sait plus où donner de la tête. Son carnet de commandes est saturé.

.

D’ailleurs, le modèle spécial Touquet, ville du Pas-de-Calais dans laquelle le couple présidentiel possède une maison, est en rupture de stock.

.

► Pour en parler : Maryse Bazzoli, co-fondatrice de la boutique Les Parisettes

► En savoir + : le site internet et la page Facebook de la boutique

► Aller + loin : le site internet de l’entreprise Bruot

*

*

*

  - Aucun(e)
-

.

.

.

La ville de Brest a décidé de mettre aux enchères la chapelle Sainte-Anne de Kérinou. Situé au 130 de la rue Robespierre

.

Ce bâtiment est laissé en friche depuis sa désacralisation il y a plusieurs années.

.

  - Aucun(e)
-

En forme de croix et couverte d'ardoises, cette chapelle a été construite vers 1860, avant d'être agrandie en 1897.

.

D'une surface de 260m², le monument cultuel est entouré de 914 m² de terrain. A proximité se trouvent le parc de Kérinou et de nombreux établissements scolaires.

.

Agorastore

C'est la première fois que la ville de Brest fait appel à Agorastore, une plateforme de vente aux enchères destinée aux collectivités publiques.

.

Le chapelle est affichée au prix de 55.100 euros mais il faudra débourser bien plus d'argent pour la transformer en un lieu confortable.

.

La Ville aura un droit de regard pour s'assurer que le projet s'insère dans l'Opération programmée d'amélioration de l'habitat en renouvellement urbain. Et il faudra également obtenir la bénédiction du diocèse, qui veille à ce que les lieux de culte ne soient pas transformés en lieu de débauche.

.

Pour pouvoir participer à la vente, il faut faire une demande de visite du bien. Toute autorisation sera accordée à la suite de cette visite et jusque 24h avant la fin de vente.

.

La vente aura lieu du 4 au 8 décembre 2017.

.

► Pour en parler : Thierry Fayret, vice-président en charge de l'urbanisme à Brest Métropole.

► En savoir + : la page internet de l’enchère

*

*

*

  - Aucun(e)
-

.

.

.

Vous habitez Lille ou Paris ? Alors vous les avez peut-être vus sur votre chemin.

.

Les Gobee.bike sont des « vélos à partager » de couleur vert pomme.

.

  - Aucun(e)
-

Début octobre, ce sont un peu moins de 600 vélos verts qui ont été mis en service un peu partout dans la ville de Lille.

.

On prend, on pose

Pour utiliser un vélo, il suffit de télécharger l’application. Un smartphone est donc nécessaire. Une fois l’appli installée, il vous suffit de l’ouvrir et de flasher le QR Code, soit sur le guidon, soit à l’arrière du vélo.

.

A ce moment, ce dernier se déverrouille et vous êtes partis.

.

Arrivé à destination, pas la peine de chercher une station. Ces nouveaux venus sont équipés d’un cadenas intégré qui verrouille le bolide une fois votre tour terminé.

.

Un système très simple, donc, qui permet aux usagers de laisser le vélo où bon leur semble.

.

Au moment du téléchargement de l’application, une caution de 50 euros est demandée. Ensuite l’utilisation d’un vélo coûte 50 centimes par demi-heure.

.

A savoir, si vous stationnez un vélo identifié par une icône “paquet Cadeau” dans une “zone d’affluence” définie sur la carte par un disque rose, les 30 premières minutes de votre course vous seront offertes !

.

► Pour en parler : Geoffroy Marticou, Manager France de Gobee.bike

► En savoir + : le site internet et la page Facebook de Gobee.bike