Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

-

Des carnets souvenirs de voyage ludiques et créatifs

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également la Basilique Saint Denis qui va retrouver sa flèche démontée en 1846 et à une installation qui permet de créer le parfum d’une rencontre

*

Au sommaire aujourd’hui :

- Carnet de voyage. Découvrir une ville de façon ludique et créative

- La Basilique St Denis. La dernière demeure des rois et reines de France va retrouver sa 2e flèche

- Capsule. Le parfum d’une rencontre

*

  - Aucun(e)
-

Tous les parents le savent, partir avec des enfants à la découverte d’une ville et de son patrimoine n’est pas toujours évident. Susciter l’envie, les intéresser, les motiver, arrêter les plaintes, c’est le parcours du combattant. 

Après un tour du monde de plusieurs mois avec sa famille, Isabelle Morin décide de créer des carnets de voyage. A mi-chemin entre guide touristique et objet souvenirs, ses carnets Love Paris, Love Nantes, Love Barcelone permettent de visiter et de conserver de merveilleux souvenirs.

  - Aucun(e)
-

Dans chaque carnet, on retrouve une carte où sont représentés 13 lieux parmi les plus emblématiques de la ville, des autocollants de ces monuments à placer sur la carte au fur et à mesure des visites, des suggestions d’activités, des anecdotes pour découvrir d’étonnantes informations sur la ville et un espace pour coller ses photos, tickets d’entrée, de tramway, noter ses coups de cœur, etc.

Les carnets, illustrés à la main, par Ester Pino Tovar se déclinent en deux formats. En A4 pour pouvoir l’accrocher dans sa chambre ou en A5 dépliable pour l’emmener partout.

Les carnets sont proposés au tarif de 8,50 euros.

► Pour en parler : Isabelle Morin

► En savoir + : le site internet et la page Facebook des carnets

*

  - Aucun(e)
-

Construite sur la tombe de saint Denis, évêque missionnaire mort vers 250, l’abbaye royale de Saint-Denis accueille dès la mort du roi Dagobert en 639 et jusqu’au XIXe siècle, les sépultures de 43 rois, 32 reines et 10 serviteurs de la monarchie

En 1966, la basilique est élevée au rang de cathédrale.

La flèche de la basilique

L’édifice a dominé la ville du haut de ses 86 mètres de haut de 1219 à 1846. Cette année-là, déstabilisée par les tornades de 1842, 1843 et 1845, elle est démontée de façon à reconsolider la Tour Nord qui la porte. La flèche devait retrouver sa place par la suite mais son remontage fut abandonné au profit d’autres priorités.

Depuis 1847, la façade de la basilique reste donc amputée de sa flèche et de sa tour nord.

  - Getty
© Getty -

Le 17 mars dernier, une convention cadre a été signée par l’ensemble des acteurs du projet. Celle-ci définit les modalités du remontage de la flèche et permet à l'association Suivez la flèche de mener à bien son projet et de procéder aux travaux.

Après une phase de consolidation du chantier, ce dernier devrait est ouvert aux visites en mars 2019. Avec un prix moyen de 8 euros la visite, les recettes permettront de financer le projet. 300.000 visiteurs sont attendus chaque année. Il ne coûtera donc rien à l’État qui poursuivra parallèlement les travaux de restauration.

Le public pourra découvrir et suivre pas à pas les métiers historiques des compagnons (ferronniers, charpentiers…) en grimpant dans l’échafaudage de visite, et même échanger avec eux. Au pied de la basilique, un atelier de taille de pierre sera proposé.

► Pour en parler : Jacques Moulin, architecte en chef des Monuments Historiques

*

  - Aucun(e)
-

Tel est le nom d’une installation interactive imaginée par 2 designers dont le but est de capturer le « moment d’une rencontre », d’éclairer la façon dont les hommes se lient les uns aux autres.

Comment ? Par des questions auxquelles les participants doivent répondre alternativement et qui permettent de créer une interaction, de se dévoiler progressivement. 

Quand avez-vous été heureux pour la dernière fois ? Quel est votre plus beau souvenir ? Quelle est votre chanson préférée ? Installée dans un lieu choisi (une bibliothèque, un hôtel, un aéroport), Capsule est un espace à part, une tente où se mettre à l’aise, invitant chaque duo de participants à faire connaissance.

Des questions posées en voix off permettent à chacun de se présenter de façon ludique. Les réponses seront tantôt rapides, tantôt hésitantes, des mimiques ou des gestes les accompagneront, le degré d’intimité dévoilé sera variable. 

L’ensemble de ces données, traduites, se métamorphosera pour composer un échantillon de parfum original en un exemplaire unique.

L’installation Capsule sera testée au printemps à la bibliothèque Méjane de Marseille

► Pour en parler : Florence Grosse, à l’initiative de ce projet

► En savoir + : le site internet du projet