Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

 Une galerie transversale
Une galerie transversale © Maxppp -

Les arêtes de poisson : des galeries mystérieuses et souterraines à Lyon

Diffusion du jeudi 8 février 2018 Durée : 17min

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également à un blog culinaire qui fait la part belle au voyage et à des gants chauffants

Au sommaire aujourd’hui :

- Les souterrains de la Croix Rousse. Une énigme archéologique à résoudre

- Cooking up the country. Une invitation au voyage via des recettes de cuisine

- L’E-glove 2. Des gants chauffants

*

  - Aucun(e)
-

Sous la colline de la Croix Rousse, des souterrains baptisés les arêtes de poisson par la ville de Lyon suscitent l’intérêt croissant de la population.

Le plan tridimensionnel des arêtes  - Maxppp
Le plan tridimensionnel des arêtes © Maxppp -

En 1959, un bout de trottoir s’effondre rue des fantasques. Une équipe technique est alors dépêchée sous terre pour effectuer les réparations. Ils tombent alors sur 2 kilomètres de souterrains, inconnus des archives jusque-là.

Près de 50 ans plus tard, le percement du second tunnel sous la Croix-Rousse repousse les services d’archéologie à s’intéresser au réseau souterrain. Comme lors de tout aménagement ou construction publique ou privée, un diagnostic préventif doit-être réalisé sur le terrain concerné pour vérifier qu’il ne contienne pas de vestiges archéologiques ou des traces d’anciennes occupations humaines.

Les services découvrent alors un réseau de galeries et de salles souterraines reliant le Rhône aux pentes de la colline de la Croix-Rousse.

Le réseau de galeries en arêtes de poisson s’articule autour d’une galerie principale (la colonne vertébrale ), longue d’au moins 156 m et marquée par trois coudes successifs, de part et d’autre de laquelle se déploient 32 galeries, organisées par paires (les arêtes ). 

Chacune de ces arêtes, longue d’une trentaine de mètres et terminée en cul-de-sac, est reliée à la colonne vertébrale par un puits carré. A l’origine, ces 16 puits remontaient à la surface et descendaient aussi vers une seconde colonne vertébrale, construite à l’aplomb de la première, dont elle reprend le plan sans cependant desservir d’arête.

L’ensemble du réseau souterrain formé par les arêtes de poisson et son extension nord fut édifié d’un seul tenant. Toutefois ce chantier semble avoir été brutalement stoppé sans être en tout point achevé. De plus, la découverte d’une galerie non maçonnée à l’ouest des arêtes de poisson, comportant deux départs en vis-à-vis, paraît témoigner d’une extension avortée. 

Enfin, les galeries ne semblent jamais avoir réellement servies. On n’y trouve ni trace d’utilisation, ni marque d’aménagement dans les maçonneries ou au sol pouvant témoigner de la présence de structures légères.

Aujourd'hui encore, nul ne connaît l'origine de cet étrange labyrinthe dont l'accès est interdit au public.

► Pour en parler : Anne Pariente, directrice du service archéologique de Lyon 

► En savoir + : le site internet du service archéologique de la ville de Lyon 

*

  - Aucun(e)
-

Hugo Mallet et Lucas Borgey, 2 amis, se sont lancés dans un périple de Grenoble jusqu'à Jérusalem, à pied, en stop, en bus ou en train.

En plus de leur carnet de route, ils collectent les recettes des grands-mères des pays traversés et les partagent sur leur blog Cooking up the country.

Des recettes typiques et traditionnelles, adaptées à nos ingrédients de tous les jours.

Hugo Mallet (à droite) et son camarade de voyage, Lucas Borgey, dans une famille au Monténégro - © Hugo Mallet/ Lucas Borgey - Aucun(e)
Hugo Mallet (à droite) et son camarade de voyage, Lucas Borgey, dans une famille au Monténégro - © Hugo Mallet/ Lucas Borgey

Les deux amis assurent qu'ils ont goûté (et apprécié) toutes les recettes qu'ils relaient. Ils les ont découvertes soit directement chez l'habitant, soit dans des restaurants typiques.

Un souci technique vient de les obliger pour quelques temps à rentrer en France. Une heure en France en profite pour les appeler.

► Pour en parler : Lucas Borgey, l’un des 2 voyageurs

► En savoir + : le site internet et la page Facebook du blog culinaire

► A lire également : Un Castelroussin sillonne l'Europe et partage ses meilleures recettes sur internet

*

  - Aucun(e)
-

Toujours en quête de performance et d’innovations, l’équipe Racer propose une gamme de gants de ski, de snowboard, de moto, de scooter avec les meilleures technologies.

La marque Racer est française et gantier depuis 1927

Son dernier modèle est l’E-glove 2. Ce gant seconde génération est destiné à la vie quotidienne et pas seulement à ceux qui pratiquent des sports en plein air comme le vélo, la randonnée, le ski .

  - Aucun(e)
-

L’utilisateur a le choix entre 3 niveaux de chauffe qu’il sélectionne via un bouton qui se trouve sur le gant et qui indique également le niveau de batterie pour une meilleure gestion.

Par ailleurs, le gant est doté de logos réfléchissant, de bandes en silicone et d’un index tactile.

Prix public recommandé : 159,95€ TTC

► Pour en parler : Florent Katchikian, président de la marque

► Aller + loin : le site internet de la marque