Replay du mercredi 23 décembre 2020

Des fruits et légumes d’exception pour les grands chefs des restaurants

- Mis à jour le

Au programme également : des sapins de brocs dans la Sarthe et des voies d'escalade sur les digues de La Loire

Les fruits et légumes sélectionnés par la Maison Colom fournissent les plus grandes tables
Les fruits et légumes sélectionnés par la Maison Colom fournissent les plus grandes tables © Getty

La Maison Colom fournit les grandes tables en fruits et légumes

La Maison Colom est le fournisseur en fruits et légumes de nombreux restaurants étoilés et d'hôtels prestigieux. Parmi ses clients : le Plaza Athénée, le Meurice, le Georges V mais aussi Ladurée. 

L'entreprise dirigée par Yoni Cohen existe depuis 1955. Ses locaux de 1000m2 se situent au cœur du marché international de Rungis pour être au plus près des producteurs, faciliter la distribution des produits et répondre à la demande des plus grands restaurants parisiens.

Pour séduire les chefs des établissements les plus prestigieux, la Maison Colom partage les mêmes exigences, à savoir un goût irréprochable, une agriculture raisonnée, la traçabilité des produits et un service impeccable. 

Pour en parler : Yoni Cohen, dirigeant de la Maison Colom, fruitier et légumier d'exception

Des sapins faits de bric et de broc

Cette initiative a été lancée l'année dernière à La Chartre-sur-le-Loir dans la Sarthe : les antiquaires, brocanteurs, galeries d'art et commerçants du village s'étaient mis à construire des sapins à partir d'objets divers. 

Aujourd'hui, on compte 28 sapins faits de bric et de broc : un sapin fait de saucissons dans une boucherie, un sapin fait de boîtes de conserves, un autre fait de vieux journaux de papier ou encore à partir de caisses de déménagement en bois. Tout est permis !

Une belle initiative pour distiller la magie de Noël autrement.

Pour en parler : Armel Labbé, antiquaire et président de l'ABAP (Association Brocante Art et Patrimoine).

150 voies d'escalade sur les digues de la Loire

À quelques pas d'Orléans, les digues de la Loire sont le terrain de jeux idéal des amateurs d'escalade. Dans un cadre naturel, cette discipline sportive prend une toute autre dimension. Faute de falaises naturelles dans la région, les grimpeurs se sont appropriés les parois des digues. 

Ces installations existent depuis 60 ans. Rééquipées en 2008, elles permettent aujourd'hui d'escalader 150 voies qui serpentent entre les vieilles pierres en surplombant le fleuve. Certaines se grimpent sans corde, d'autres sont plus difficiles à aborder et sont une bonne école pour se préparer à la falaise alpine.

Pour en parler : Sylvie Guérin, présidente du Club Alpin Français d'Orléans.

Mots clés: