Replay du jeudi 28 mai 2020

En mode déconfiné... Les courses hippiques

Depuis le début du déconfinement, quelques courses ont repris mais uniquement dans les départements verts.

Les courses se déroulent sans public et le port du masque est obligatoire
Les courses se déroulent sans public et le port du masque est obligatoire © Maxppp - Fred Haslin

Pour autant, le cœur n'est pas à la fête dans les hippodromes sarthois puisque ces dernières doivent suivre un protocole sanitaire très strict : pas de public, port du masque obligatoire, pas de remise de prix ni de paris sur place. 

Pas de plaisir donc mais la tenue de ces courses est essentielle pour maintenir un certain équilibre du secteur. 

--> Pour en parler : Bertrand Rivière, Président de la Société des Courses de Châtelaillon-La Rochelle  

L'itinéraire de "vélo et fromage" 

Le projet « Vélo & fromages » est né d’une volonté de l’Assemblée des Départements de France de poursuivre l’aventure « Au Tour des Fromages » initiée sur la Grande Boucle 2018. 

45 Départements participent à cette initiative autour de deux tendances positives et fédératrices que sont le vélo et le fromage en proposant près de 90 itinéraires à découvrir 

-
- -

Petit arrêt dans le Cher, pour visiter la chèvrerie La Bête Noire Sancerroise qui fait du crottin de Chavignol à Thauvenay. Les chèvres, la traite, la fabrication du fromage et la dégustation. 

--> Pour en parler : Eric Louis, co-associé de la chèvrerie La Bête Noire Sancerroise 

Retour de solidarité 

Pour aider, soutenir et remercier les soignants pendant cette dure période, on a vu de nombreux gestes de solidarité et notamment de la part des restaurants et des hôtels. 

Le docteur Pichon et ses équipes ne sont pas du genre à oublier. Ils ont décidé de soutenir à leur tour ces métiers de bouche, de restauration, d'hôtellerie qui, pour la plupart, sont également en crise en mettant en place une cagnotte nationale

L'argent sera versé à l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie qui en disposera comme elle l’entendra. 

--> Pour en parler : Nicolas Pichon, chef du service de réanimation du Centre Hospitalier de Brive-la-Gaillarde en Corrèze 

Mots clés: