Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

-

Une nouvelle formation aux métiers d’Art chez Mauviel

Diffusion du mardi 5 décembre 2017 Durée : 41min

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également à une hypothèse autour du tableau "L'origine du monde" et à l'histoire de l'âne

*

Au sommaire aujourd’hui :

- Sublimer les métaux. Mauviel 1830 et le Greta propose une nouvelle formation

- L’extase. Le visage de L’Origine du monde ?

- L’âne. Histoire d'un déclin puis d'un renouveau bienvenu

.

.

*

*

  - Aucun(e)
-

Pour pallier un manque de formation, la société Mauviel 1830 propose, depuis le mois de novembre, un parcours en alternance avec le Greta, en chaudronnerie et spécialisation dans le repoussage, étamage et martelage.

.

Les 3 alternants sélectionnés vont donc suivre 13 semaines de formation à Saint-Lô et 9 semaines dans l'entreprise de Villedieu.

.

  - Aucun(e)
-

Le but est de « pérenniser le savoir-faire des métiers d'art » pour pouvoir remplacer les prochains départs à la retraite.

.

Cette nouvelle formation est financée par la Région

.

La société Mauviel

Elle a été créée en 1830 par Ernest Mauviel à Villedieu-les-Poêles dans la baie du Mont Saint-Michel, cité du cuivre depuis le XIIe siècle.

.

Elle fabrique, depuis 7 générations, toute une batterie d’ustensiles en cuivre.

.

C’est elle qui a équipé les cuisines du Titanic

.

Les 90 salariés conçoivent aujourd’hui des produits en inox, en aluminium ou en acier mais la spécialité de l’entreprise reste les poêles et les casseroles en cuivre.

.

La petite entreprise familiale a su s'adapter au temps et à l'évolution de la cuisine. Elle est désormais présente dans plus de 50 pays.

.

► Pour en parler : Valérie Le Guern-Gilbert, dirigeante de l’entreprise Mauviel 1830

► Aller + loin : le site internet de l’entreprise

*

*

*

  - Aucun(e)
-

.

.

Johan de la Monneraye achète en 2010 une petite toile anonyme chez un antiquaire parisien pour 1.400 euros.

.

Ce tableau représente un visage de femme en extase.

.

  - Aucun(e)
-

Puis un jour, en observant de plus près L’Origine du monde, tableau mondialement connu de Gustave Courbet, l’amateur d’art fait un lien entre les 2 tableaux.

.

Pour lui, ce sont les même peintures utilisées, même toile, même style, même coup de pinceau…

.

Il émet alors l’hypothèse que L’Origine du monde ne serait que l’une des pièces d’un grand tableau représentant l’intégralité d’une femme allongée et que ce dernier aurait été découpé en plusieurs morceaux.

.

Il aurait alors en sa possession le visage de la femme.

.

Mais de nombreux experts restent sceptiques. Dès 2013, le musée d’Orsey avait officiellement réfuté cette hypothèse dans un communiqué qualifiant cette dernière de « fantaisiste ».

.

Pour lui, L'Origine du monde est une composition achevée et en aucun cas le fragment d'un œuvre plus grande avec des caractéristiques techniques tout à fait communes que l'on retrouve sur des centaines de toiles contemporaines.

.

► Pour en parler : Johan de la Monneraye, le fameux propriétaire du visage

► En savoir + : le site internet de l’enquête

► Aller + loin : le site internet du musée d’Orsey

*

*

*

  - Aucun(e)
-

.

L’association L’Arche de Noé en Dordogne cherche un ou plusieurs lieux d’accueil pour six ânesses âgées de 20 à 27 ans.

.

Suite au décès de leur maître, Brigitte, Citronnelle, Honorine, Folie, Drifounette et Emmanuelle sont à adopter.

.

Un peu d’histoire

L'âne a toujours été un compagnon de travail privilégié de l'homme, essentiellement dans les fermes.

.

Mais l'exode rural, la mécanisation, la politique agricole de la CEE rendent l'âne inutile. Il régresse alors dans l'ensemble de la France.

.

  - Aucun(e)
-

Les "trentes glorieuses" faillirent être fatales à l'espèce. De 110.000 ânes en 1946, ils n'étaient plus que 20.000 en 1980. En 1977, l’hexagone ne comptait plus que 44 Baudets du Poitou, la plus vieille race française, la plus prestigieuse et la seule reconnue par les Haras Nationaux depuis 1884. Cette dernière fut sauvée grâce à la volonté d'éleveurs et de vétérinaires passionnés.

.

Cependant, on assiste, depuis les années 90, à un retour en grâce de l'âne malgré le statut médiocre qui l'a accompagné tout au long des siècles. Il doit en grande partie son regain de popularité aux passionnés de randonnées.

.

Aujourd'hui l'âne est devenu un animal de compagnie ou de loisirs : son caractère doux, sa robustesse, sa petite taille, son pied sûr en font une monture idéale pour les enfants.

.

► Pour en parler : Valérie Thévenot du magazine Les cahiers de l'âne

► Aller + loin : le site internet du magazine