Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

-

Pourquoi détestons-nous certains fromages ?

Diffusion du mercredi 27 septembre 2017 Durée : 41min

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également au 5 ans du Louvre-Lens et à la jeune chanteuse Ornella Tempesta

Au sommaire aujourd’hui :

- Le Ig-Nobel. Derrière ce prix parodique, une vraie étude scientifique

- Le Louvre-Lens. Pour ses 5 ans, le musée récolte les souvenirs des visiteurs et voisins

- Ornella Tempesta. A 20 ans, elle fédère des millions d’internautes avec ses chansons

.

.

*

*

  - Aucun(e)
-

Chaque année avant l’attribution des Prix Nobel, la prestigieuse université américaine Harvard se concerte pour remettre les IgNobel (se traduisant par « ignoble »).

.

Ce trophée, créé en 1991, récompense de réels faits scientifiques dont le sujet peut paraître insolite ou humoristique.

  - Aucun(e)
-

.

Cette année ce sont les chercheurs de l’université de médecine de Lyon qui ont reçu le trophée pour leurs travaux sur « pourquoi le fromage dégoûte certaines personnes ? ».

.

L’aversion, une réponse cérébrale

Les chercheurs du Centre de recherche en neuroscience de Lyon ont réalisé une enquête sur 332 personnes recrutées par petites annonces. Au total, 11,5 % soit 38 personnes indiquaient un dégoût prononcé pour cet aliment. Parmi ces personnes, 60 % se disaient dégoûtées par le fromage sous toutes ses formes (odeur, aspects visuels, texture), même s’il n’est pas possible de distinguer ce qui a trait à un simple dégoût ou à une aversion conditionnée dans la mesure où ce dégoût est également partagé par d’autres membres de la famille.

.

L’aversion est décrite pour la première fois par Darwin en 1872 comme une émotion de base, un élément clé de défense vis-à-vis d’un objet d’agression. D’où l’intérêt d’étudier les mécanismes cérébraux à l’œuvre dans l’aversion.

.

Les travaux des chercheurs ont donc consisté à comparer l’activité cérébrale de 15 individus présentant une aversion au fromage à 15 autres prenant un réel plaisir à en consommer. Placés dans un IRM, ils ont été confrontées simultanément à l’image et à l’odeur de 6 fromages et de 6 autres types d’aliments contrôles : concombre, fenouil, champignons, pâté, cacahuètes, pizza.

.

L’analyse de données de l’IRMf montre que les sujets présentant une aversion au fromage ont une activité plus importante du globus pallidum (GP) et de la substance noire (SN), deux structures qui participent au circuit de la récompense (activées quand on éprouve du plaisir).

.

De plus, il a été observé que le fait de ne pas éprouver le désir de manger du fromage est associé à une perte d’activation, et même une désactivation, de pallidum ventral (VP), une petite structure cérébrale jouant un rôle clé dans les processus de motivation.

.

Il apparaît donc que le dégoût pour le fromage, si fort chez certains individus, est associé sur le plan neurofonctionnel à une modification de l’activité du circuit de la récompense.

.

► Pour en parler : Jean-Pierre Royet, directeur de recherche au Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon

► Aller + loin : le site internet du Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon

*

*

*

  - Aucun(e)
-

Le 4 décembre 2017, le Louvre-Lens aura 5 ans. Pour célébrer cet anniversaire, le musée propose 9 jours de fête, du samedi 2 au dimanche 10 décembre.

.

À cette occasion, un dispositif vidéo présentera l’histoire du musée racontée par ses voisins et ses visiteurs.

  - Aucun(e)
-

.

Collecte de souvenirs

Du 30 août au 25 septembre, les volontaires ont donc été invités à venir témoigner de leur attachement au Louvre-Lens en livrant leurs souvenirs les plus marquants et leurs plus belles anecdotes.

.

Voisin du musée, fidèle de la première heure ou visiteur occasionnel : chacun a pu contribuer à la création de ce récit collectif en livrant son histoire personnelle en lien avec le Louvre-Lens.

.

La collecte de témoignages s’adressait à toutes celles et ceux qui, par leur implication dans le projet, leur participation à la vie de l’établissement ou simplement leur intérêt pour le musée, souhaitaient laisser une trace de leur visite et la partager avec le public.

.

Le film sera diffusé du 2 au 10 décembre dans les allées du Louvre-Lens pendant les festivités du 5e anniversaire. Il sera aussi visible sur les réseaux sociaux.

.

► Pour en parler : Fabien Dufoulon, responsable du Centre de ressources du Louvre-Lens et pilote de la collecte des témoignages

► Aller + loin : le site internet du Louvre-Lens

*

*

*

  - Aucun(e)
-

C’est une jeune femme de 20 ans, une étudiante timide à la fac de musicologie de Besançon qui s’expose devant des milliers de personnes sur internet.

.

Elle compose et écrit des chansons à «textes» sur des sujets que peu de monde aborde : l’anorexie, la mutilation, le suicide, les maladies mentales.

.

Plus de 120.000 internautes ont déjà rejoint sa chaîne sur YouTube.

.

La dernière vidéo mise en ligne est le clip de sa chanson J’aimerais

.

.

Demain elle dévoilera son nouveau single Dingue à 18h sur sa chaîne Youtube

.

► Pour en parler : Ornella Tempesta

En savoir + : le site internet, la page Facebook et la chaîne Youtube de la chanteuse