Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

La France possède un patrimoine « phare » exceptionnel
La France possède un patrimoine « phare » exceptionnel © Getty

Girafe, phares et Peugeot 204

Diffusion du vendredi 14 septembre 2018 Durée : 18min

Le squelette d’une girafe au Muséum du Havre

Le Muséum d'histoire naturelle du Havre (Seine-Maritime) a accueilli un nouvel habitant depuis lundi. Il s'agit du squelette d'une girafe mâle de 5 ans né à Barcelone et ayant vécu en captivité au parc animalier de Cerza (Calvados). Cette installation particulièrement rare a nécessité des mois de travail et des heures de montage. Il a fallu s'appuyer sur les connaissances de Christian Cornette, 80 ans, un des rares ostéologistes en France, c'est-à-dire qu'il assemble des os pour en faire des squelettes.

Les phares de France

La France possède un patrimoine « phare » exceptionnel. En métropole comme en outre-mer, leur diversité architecturale et paysagère est remarquable. Ils sont connus dans le monde entier. On les trouve en mer, sur les îles et les pointes, mais également en ville, il y a même des phares qui sont sur des bateaux. « Le patrimoine des phares et balises représente 300 ans d'une épopée humaine, maritime et technologique hors du commun à laquelle notre mémoire collective est attachée pour toujours » dit Marc Pointud (fondateur et président de la société nationale pour le patrimoine des phares et balises).

La Peugeot 204

La Peugeot 204 est une voiture française qui a été produite entre 1965 et 1976 à Sochaux (Doubs). Elle a été déclinée en plusieurs variantes : berline, break (à partir des modèles 1966), coupé 2+2 places (d'octobre 1966 à mars 1970), cabriolet 2 places (d'octobre 1966 à mars 1970) et fourgonnette (à partir des modèles 1967). C’est la première traction avant de la marque. La 204 a été la voiture la plus vendue en France en 1969, 1970 et 1971. On revient sur l’épopée de cette voiture avec Olivier Brouard, délégué régional de l'amicale 204-304