Replay du mardi 13 avril 2021

La vaisselle du futur “Astérix” fabriquée en Côte d’or

Au programme également : La belle histoire d'un boulanger et de son apprenti handicapé et un livre qui recense plus de 200 virelangues

Nathalie Chapuis travaille les essences locales de bois
Nathalie Chapuis travaille les essences locales de bois © Radio France - Thomas Nougaillon

La vaisselle d'Astérix made in Côte d’0r 

Nathalie Chapuis travaille les essences locales de bois dans sa boutique "L’Atelier de la faine" à Veuxhaulles-sur-Aube en Côte-d'Or. 

https://atelierdelafaine\.fr/ 

Entourée de ses tours à bois, de ses scies circulaires, de ses bouts d'érable, de hêtre et de bouleau elle fabrique des pots, de la vaisselle, des statues.  

Un matin, elle reçoit un coup de téléphone d’un membre de la production du futur film de Guillaume Canet sur Astérix. Ce dernier cherche de la vaisselle en bois et est intéressé par certaines pièces repérées sur internet. 

Si vous souhaitez voir le résultat, rendez-vous au banquet final. 

--> Pour en parler : Nathalie Chapuis, artisan 

La belle histoire d'un boulanger et de son apprenti handicapé 

A la Chapelle Vendômoise, le boulanger du village s'est battu pour que son salarié, Alexis, 22 ans, amputé d'une jambe après un accident de moto, retrouve son emploi à la boulangerie.  

Il a fait des travaux pour qu'Alexis, en fauteuil, puisse travailler dans de bonnes conditions.  

David Herbault a été le maître d'apprentissage d'Alexis Rousseau et il est son patron depuis deux ans.  

--> Pour en parler : David Herbault le boulanger et Alexis Rousseau l'apprenti 

Des phrases imprononçables 

Hanaé Lecasio, une Toulousaine, vient de publier un livre "Casse-bouche - Bienvenue au pays du rire".  

Un livre où elle recense plus de 200 virelangues pour amuser les familles. Un virelangue ? Ce sont toutes ces petites phrases imprononçables que les acteurs répètent avant de monter sur scène et que nous connaissons depuis l’enfance. 

La combinaison de phénomènes similaires créant des rimes ou des allitérations est la manière la plus habituelle de construire un virelangue.
“Un chasseur sachant chasser doit savoir chasser sans son chien” 

Six six scies scient six Cyprès, six-cent-six scies scient six-cent-six Cyprès

Ces phrases nous font donc bafouiller, trébucher mais surtout bien rigoler

--> Pour en parler : Hanaé Lecasio 

Participez à la grande consultation citoyenne de France Bleu ! 

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous ! 

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Mots clés: