Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

© Maxppp -

La Maison de la radio inscrite au titre des Monuments historiques

Diffusion du mercredi 2 mai 2018 Durée : 21min

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également à un réseau citoyen de sentinelles pour traquer les pollens et à un rappeur qui met la ville d’Auxerre en avant.

*

Au sommaire aujourd’hui :

- La maison de la radio. Elle est désormais inscrite au titre des Monuments historiques

- Les sentinelles du pollen. Anticiper pour mieux se protéger

- Weez-Dom. Ce jeune rappeur a réalisé un clip sur la ville d’Auxerre

*

  - Aucun(e)
-

La Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) Ile-de-France a publié le 26 mars 2018 l’arrêté confirmant l’inscription de la Maison de la radio au titre des Monuments historiques.

Cette reconnaissance permet de protéger l’édifice de la Maison de la radio, notamment la façade de ce bâtiment emblématique de l’architecture des années 1960 conçu par l’architecte Henry Bernard

Cette inscription reconnaît aussi la singularité de la conception de la Maison de la radio, qui a permis son adaptation à toutes les évolutions technologiques de l’audiovisuel et de l’acoustique.

  - Aucun(e)
-

La Maison de la radio, bâtiment hors norme pour son époque avec une surface totale de 100.000 m², inaugurée par le général de Gaulle en 1963, abritait le siège de la radio-télévision publique. Elle constitue depuis ses débuts l’un des principaux centres de diffusion de la création artistique. Elle s’impose comme l’un des symboles majeurs de la création du 20ème siècle et de ses techniques. 

Labellisée « Patrimoine du XXème siècle » en novembre 2016, elle abrite l’ensemble des métiers, techniques et artistiques, qui permettent la production et la diffusion quotidienne de centaines d’heures de programmes, d’informations radiophoniques et de concerts de Radio France.

L’inscription comprend : l'emprise totale au sol de l'édifice, la totalité des façades et toitures, le Hall et la Galerie Seine, y compris les œuvres de François Stahly (sculpteur), le studio 104 avec les bas-reliefs de Louis Leygue (sculpteur et graveur), Les foyers 101, 105, B, C, D, E et F avec la peinture de Georges Mathieu et les mosaïques de Jean Bazaine et de Gustave Singier, l’ensemble du décor du bureau de la Présidence, les escaliers dits "Chambord" des zones B, C, D, E et F.

La tapisserie de Pierre Soulages est inscrite pour sa part dans les collections du Mobilier national.

► Pour en parler : Marie Bernard, adjointe au directeur des travaux, à l’origine de la demande au Monuments Historiques.

► En savoir + : le site internet dédié à l’histoire de la maison de la Radio France 

*

  - Aucun(e)
-

Avec le retour des beaux jours, les abeilles butinent, les fleurs éclosent… et les pollens explosent dans l’air ambiant sur une grande partie de la France. Pour les personnes allergiques, environ 20% de la population, c’est le début du calvaire.

Yeux rouges, nez qui coule, éternuements, gorge irritée et parfois crise d'asthme. Pour faire face à ce « rhume des foins », il y a quelques médicaments et surtout la prévention. Elle passe essentiellement par l'anticipation des périodes de pollinisation et ainsi éviter les secteurs à fort taux de pollens.

Plutôt que d'attendre que le pollen soit piégé dans des capteurs d'air, Air Lorraine a lancé Pollin'Air, un réseau citoyen de sentinelles pour traquer les pollens avant qu'ils ne soient dans l'air. Le but est d'avoir une carte précise et en temps réel de la présence de pollen sur les 25 espèces déterminées.

  - Aucun(e)
-

Pour cela, il faut aller traquer le pollen à la source, c'est-à-dire sur la plante. Et pour recueillir ces données précieuses, Pollin'Air s'appuie sur un réseau de sentinelles de pollen capables de repérer sur la plante les phases cruciales de développement, à savoir la floraison, le début et la fin de la pollinisation. 

Ces veilleurs et traqueurs sont des botanistes bénévoles, des experts ou des amateurs sensibilisés à la flore. Chacun peut y participer. Dans les Vosges, ce sont même 5 résidents d'un Ehpad qui sont devenus des sentinelles du pollen.

Pour les aider dans cette tâche, un guide des sentinelles vient tout juste d'être édité. Il recense de façon très explicite et pratique 25 plantes particulièrement allergènes comme le bouleau et ses chatons aux étamines jaunes, le vulpin des prés ou l'oseille sauvage et ses belles fleurs roses, le plantain ou encore l'armoise et le noisetier commun.

► Pour en parler : le Professeur Gisèle Kanny, médecin, immunologue et Allergologue à Vandoeuvre-Les-Nancy 

► En savoir + : le site internet et la page Facebook du réseau Pollin'air

► A lire également : Allergies : les "sentinelles" d'un Ehpad dans les Vosges traquent le pollen

*

  - Aucun(e)
-

Morgan Hebbada n'en revient toujours pas. Le jeune homme de 20 ans, serveur pour gagner sa vie, a publié, sous le nom de Weez-Dom, un rap sur Auxerre. 

En 2 samines, le clip a été vu plus de 200.000 fois sur Facebook.

Dans son texte, le jeune homme parle avec humour de sa vie quotidienne et décrit les forces et les défauts de sa ville d'adoption.

Le jeune musicien espère pouvoir profiter de ce buzz pour partager d'autres chansons. Il a un album qui doit sortir prochainement avec d'autres sujets plus construits. Morgan Hebbada reste vigilant, il ne veut pas devenir le comique de service.

► Pour en parler : Morgan Hebbada, alias Weez-Dom

► En savoir + : la page Facebook du rappeur

► A lire également : Un rap sur Auxerre et son clip font un malheur sur Internet