Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

 Le parcours du Paris-Roubaix 2018
Le parcours du Paris-Roubaix 2018 © AFP - Philippe Lopez

Les pavés du Paris-Roubaix

Diffusion du vendredi 6 avril 2018 Durée : 23min

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également un commune qui lance le pari de vivre sans tablette, télévision et téléphone et également à un superbe rendez-vous dans le chateau de Versailles.

Les pavés du Paris-Roubaix

Paris-Roubaix est l'une des plus anciennes courses cyclistes, créée en 1896 après l'ouverture du nouveau vélodrome de Roubaix. Cette classique flandrienne s'est disputée tous les ans jusqu'à nos jours, en mars ou en avril, interrompue seulement par les deux guerres mondiales. Surnommée « l'enfer du Nord », la course est longue (cette année) de 257 kilomètres et 29 secteurs pavés. Et ce sont ces pavés que les élèves du lycée horticole de Raimes restaurent. Le professeur Olivier Caudron nous parle du travail de ses élèves. RDV sur France 3 dimanche à partir de 10h45  pour suivre la course en direct.

La semaine sans écran

A Cazères en Haute Garonne on se lance des défis. Une semaine sans télé, tablette, téléphone … « On va faire quoi à la place ? » s’alarme une enfant. À la manœuvre de cet évènement inédit dans la commune, l'équipe de l'Espace Parents de la Maison pour Tous et plus particulièrement Mélanie Grillou, qui a tout prévu.

Les Grandes Eaux musicales de Versailles

Elles ont démarré samedi dernier dans le parc du château de Versailles. Les Grandes Eaux Musicales permettent de profiter, en une promenade, de la  beauté des jardins du château, des bosquets exceptionnellement ouverts au public, des fontaines mises en eau et des musiques qui les ont autrefois animés. Le bassin du dragon, celui d’Apollon, le bain des nymphes ou l’imposant Bassin de Neptune qui compte aujourd’hui quatre-vingt-dix-neuf jets qui constituent un extraordinaire ensemble hydraulique. Depuis plus de 350 ans, le succès des Grandes Eaux est assuré par des fontainiers dont le savoir se transmet depuis le 17ème siècle. C’est Jean-Pierre Bianchin, chef adjoint des fontainiers qui nous fait rêver.