Replay du mardi 23 mars 2021

Pourquoi des roches sur Mars portent les noms de villages de Dordogne ?

Au programme également : Les gendarmes de Charente-Maritime qui relèvent le défi d’un supporter du Stade Rochelais mais donne leur condition et un film tourné avec peu de moyens pendant le confinement

Il y a un peu de Périgord sur la planète rouge
Il y a un peu de Périgord sur la planète rouge - NASA

Il y a un peu de Périgord sur la planète rouge 

Un physicien du CNRS à Bordeaux a découvert que les scientifiques de la Nasa utilisent des noms de communes de la Dordogne pour baptiser les pierres découvertes sur la planète rouge.  

En fait, ces derniers ont remarqué que certaines roches martiennes étaient très similaires aux minéraux présents en Dordogne.  

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Brantôme, Ribérac, Limeyrat, Sorges... Du coup, ils utilisent des noms de communes du Périgord pour classifier ces roches découvertes sur la planète Mars grâce au robot Curiosity en mission depuis 2012. 

--> Pour en parler : Bernard Trégon, ingénieur de recherche au CNRS de Bordeaux 

Défi relevé 

Les gendarmes de Charente-Maritime avaient accepté le défi d’un supporter du Stade Rochelais.  

Si les rugbymen de la Rochelle gagnaient leur match contre Toulon, les militaires devaient offrir des chocolatines aux supporteurs. Les joueurs ont battu le RCT.  

Les gendarmes ont alors annoncer qu'ils offriraient une chocolatine à tous les supporteurs qui viendraient à Lagord le 26 mars prochain. Mais a une seule condition : donner son sang.  

Le nombre de places était limité à 80 donneurs. Tous les créneaux ont été réservés très vite. C’est désormais complet ! 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un pari qui se termine en initiative solidaire. 

--> Pour en parler : Sébastien Letellier, adjoint du commandant du groupement de la Gendarmerie de Charente Maritime 

Jokari, un film tourné avec peu de moyens pendant le confinement 

Il y a un an, un réalisateur parisien et sa compagne artiste, venus voir des amis en Creuse, se sont retrouvés confinés en pleine campagne. Un temps mis à profit pour écrire et tourner un film, à deux, avec une seule caméra.  

Marc testait sa caméra pour préparer un documentaire sur sa compagne mais le défi n’a pas été simple à relever, avec des moyens extrêmement réduits.  

Au bout de deux mois, le confinement était levé, le film tourné. 

--> Pour en parler : Marc Lahore, le réalisateur 

Participez à la grande consultation citoyenne de France Bleu ! 

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous ! 

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Mots clés: