Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

© Maxppp -

Les péripéties du sapin de noël de Strasbourg

Diffusion du mercredi 15 novembre 2017 Durée : 41min

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également aux nouvelles sonneries d’un lycée de Lille et à une nouvelle raquette de ping-pong.

*

Au sommaire aujourd’hui :

- Le sapin de Strasbourg. La fin d’une malédiction ?

- Sharawaggi. Quand un artiste créé de nouvelles sonneries pour un lycée

- Softbat. Une nouvelle raquette de ping-pong

.

.

*

*

  - Aucun(e)
-

Comme chaque année, la ville de Strasbourg récupère un sapin d'une forêt d'exploitation voisine pour l'installer sur sa place Kléber à l'occasion des festivités de fin d'année.

.

Fin octobre, le premier sapin, choisi dans la forêt de Moussey dans les Vosges, a cassé au moment de son prélèvement dans la forêt.

.

  - Aucun(e)
-

Un plan B est prévu et le nouveau conifère coupé dans la forêt de Senones dans les Vosges, est installé comme prévu sur la place Kléber. Ce dernier est bichonné et même remplumé avec des branches du premier sapin.

.

Mais, une semaine après, on apprend que le tronc de l’arbre est fissuré. Il faut donc l'enlever et la ville se met en route pour choisir un troisième sapin.

.

Jeudi dernier, une longue file d'attente s'est formée place Kléber. Les passants qui le souhaitent peuvent récupérer des branches et des morceaux du sapin, dont certains ont été marqués du symbole du troll, que le premier adjoint Alain Fontanel avait accusé avec humour d'avoir jeté un sort au sapin de Noël de Strasbourg.

.

Mais depuis dimanche soir, un un superbe sapin trône sur la place Kleber.

.

Il reste désormais peu de temps pour le décorer. En effet il doit être prêt pour l'ouverture du marché de Noël, le 24 novembre.

.

► Pour en parler : Laurent Delion, responsable du service événements de la ville

*

*

*

  - Aucun(e)
-

.

Tel est le nom d’une œuvre sonore créée pour le Lycée Pasteur de Lille.

.

Des élèves de Première, option Arts Plastiques de ce lycée jugeaient la sonnerie de l’établissement ennuyeuse, monotone et abrutissante. Ils ont donc décidé de la repenser.

.

Pour cela, ils se sont tournés vers l’action Nouveaux commanditaires pour mette en œuvre leur projet.

.

Le programme « Nouveaux commanditaires » permet à des groupes de personnes, de toutes origines et de tous milieux, de solliciter un artiste pour qu’il traduise leurs préoccupations à travers une œuvre installée dans l'espace public, hors des musées.

.

Accompagnés par Artconnexion, ces lycéens ont fait appel à l’artiste Hugo Kostrzewa. Il lui ont commandé’une œuvre qui puisse être un signal « puzzle sonore » suscitant tout à la fois surprise, entrain, poésie et apaisement.

.

Ensemble, ils ont créé sharawaggi, un environnement sonore luxuriant, déployant au fil des journées dans les couloirs de l’établissement des combinaisons de sons plus ou moins familiers.

.

.

Ici, d’autres extraits de l'environnement sonore créé par Hugo Kostrzewa

.

Bien sûr ces nouvelles sonneries ont obtenu l’aval de l’établissement et des associations de parents d’élèves.

.

L’initiative a été saluée par un laurier national 2017 de la Fondation de France.

.

► Pour en parler : Marie Pleintel qui s’est chargée du projet pour Artconnexion.

► Aller + loin : le site internet de la Fondation de France

*

*

*

  - Aucun(e)
-

Softbat est une raquette de ping pong fabriquée à partir du recyclage et de la valorisation de textiles en coton/polyester issus des anciennes collections Armor.Lux et des vêtements en fin de vie récupérés auprès de certains de ses clients.

.

60 % des composants de la raquette Softbat sont issus du recyclage, soit 110 grammes sur un poids total de 180 grammes. Le reste étant en élastomère, en particulier le revêtement des deux semelles

.

Il aura fallu trois ans de travaux pour mettre au point cette première raquette de tennis de table biosourcée.

.

Elle est en vente chez Intersport et Go sport au prix de 10 euros

.

► Pour en parler : Cédric Corre, responsable Marketing et Communication de Cornilleau.