Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

-

Les footballeurs de l’OGN Nice jouent Shakespeare

Diffusion du mercredi 31 janvier 2018 Durée : 20min

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également à l’histoire de la marque Caddie et à une nouvelle expérience pour faire vieillir du vin

*

Au sommaire aujourd’hui :

- Shake Nice. Quand des footballeurs disent du Shakespeare

- La marque Caddie. Déposée dans plus de 75 pays, elle possède une renommée universelle.

- Du vin sous la neige. 1.200 bouteilles ont été enfouies à 2.400 mètres d’altitude

*

  - Aucun(e)
-

Revendiquant un théâtre simple, accessible à tous, aux plus jeunes en particulier, Irina Brook, directrice du Théâtre National de Nice a inscrit la ville de Nice dans un événement international qui chaque année célèbre Shakespeare dans toute l’Europe. 

Depuis 4 ans le festival Shake Nice ! fait de Nice une terre shakespearienne aux côtés de la GrandeBretagne, du Danemark, de l’Allemagne, de l’Espagne, de la Pologne, de la Hongrie, de la Roumanie, de la République tchèque, de la Serbie, de la Macédoine et de l’Arménie qui constituent l’European Shakespeare Festivals Network.

Au travers de sujets, de thèmes essentiels et fédérateurs, ce Festival et le projet Shakespeare freestyle ! rassemblent et donnent la parole à des adolescents de 12 à 18 ans. Les éditions précédentes ont permis à plus de 600 élèves de jouer sur scène en français mais aussi en anglais. 

Les footballeurs l’OGC Nice

Pour l’édition 2018, les footballeurs de l’OGC Nice ont été mis à contribution pour déclamer des vers de William Shakespeare dans toutes les langues. 

Les footballeurs ont choisis eux-même leurs répliques qu’ils ont ensuite livrer face caméra, coachés par Irina Brook.

24 joueurs ont accepté de participer à ce projet inédit : Yannis Clementia, Walter Benítez, Yoan Cardinale, Romain Perraud, Patrick Burner, Marlon Santos, Bonfim Dante, Arnaud Souquet, Malang Sarr, Maxime Le Marchand, Racine Coly, Adrien Tameze, Rémi Walter, Pierre Lees-Melou, Jean-Michaël Seri, Bassem Srarfi, Nampalys Mendy, Arnaud Lusamba, Wylan Cyprien, Jean-Victor Makengo, Ignatius Ganago, Mario Balotelli, Alassane Pléa et Mickaël Le Bihan.

Cette aventure originale n'en est qu'à ses débuts, car le projet d'Irina Brook Shakespeare pour tous ! se développera sur les 3 prochaines années de son mandat, pour transmettre la parole de Shakespeare par la voix d'acteurs surprenants tels que des sportifs, des hommes politiques, des rappeurs...

Le festival Shake Nice se tient jusqu’au 11 février.

► Pour en parler : Benjamin Mondou, président de l’association Passionnément TNN

► En savoir + : le site internet et la page Facebook de l’association

► Aller + loin : le site internet et la page Facebook du Théâtre de Nice

*

  - Aucun(e)
-

Cette année, la société Les Ateliers Réunis Caddie SAS fête ses 90 ans. Société qui a créé la marque Caddie en 1957.

CADDIE est depuis un leader dans la grande distribution, les aéroports, l’hôtellerie, les hôpitaux, les collectivités et l’industrie. La marque Caddie, déposée dans plus de 75 pays, possède une renommée universelle.

Le chariot de demain

Il faut compter pas moins de 700 soudures avant que des fils d'acier ne puissent former le chariot « classique » qu’on connait tous.

Mais Caddie est en train de mettre au point un un chariot connecté Grâce à une application dédiée, le futur chariot pourra reconnaître automatiquement les produits, guider le consommateur sur les promotions et éviter le passage en caisse. 

Aujourd’hui pour prendre un chariot, nous avons besoin d’une pièce d'un euro ou d’un petit jeton. Demain, nous le débloquerons via notre téléphone. Ce nouveau chariot sera équipé de différents sacs correspondants à différentes familles de produits. Produits qui seront reconnus automatiquement.

Ainsi, il ne sera plus nécessaire de passer en caisse d’autant plus que les références de notre carte de paiement seront déjà renseignées dans l’application. Le paiement se fera donc directement. 

► Pour en parler : Jérôme Kocher, responsable du pôle numérique et print chez Les Ateliers Réunis Caddie SAS

► Aller + loin : le site internet du groupe Caddie

*

  - Aucun(e)
-

Depuis 10 ans, Franck Labeyrie, viticulteur girondin, fait vieillir une partie de son vin sous l’eau.

Le 18 janvier, il a lancé le début d’une nouvelle expérience, celle de faire vieillir du vin sous la neige.

Pour cela, il s’est rendu dans les Hautes Alpes pour enfouir sous la neige 1.200 bouteilles de vin, à 2.400 m d’altitude

Les cages de vins ont été apportées par hélicoptère. Elles ont été ensuite recouvertes de neige, avec l’aide des dameuses.

Selon Franck Labeyrie, les conditions sont idéales, mieux même que sous l’eau, car le noir y est absolu et la température quasi constante à – 0,4°.  

Les 1200 bouteilles de blanc et de rouge vont donc passer l’hiver sous la neige. La dégustation est prévue en mai prochain.

► Pour en parler : Franck Labeyrie

► En savoir + : la page Facebook de Franck Labeyrie