Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

Le confinement vu... de Caen
Le confinement vu... de Caen © Radio France -

Le confinement vu... de Caen

Diffusion du jeudi 2 avril 2020 Durée : 45min

Chaque jour, Une heure en France vous propose une immersion dans une des radios locales de France Bleu où le personnel a dû s’adapter, Coronavirus oblige.

Tout le monde doit faire face à cette situation inédite en France et France Bleu n'échappe évidemment pas à la règle. 

La plupart des animateurs et journalistes travaillent depuis leur domicile. Une Heure en France a décidé de vous faire partager leur quotidien. 

Toute la semaine, à 13h15, découvrez les coulisses de votre radio. 

Aujourd’hui, le confinement vu de Caen 

--> Pour en parler : Francis Gaugain, rédacteur en chef à France Bleu Normandie 

Un retraité propose ses services aux agriculteurs 

Le confinement change nos habitudes. Et notamment notre façon d’acheter la nourriture. De plus en plus de monde se tourne vers la vente direct avec une ferme. 

A la "Ferme des cochons heureux", le téléphone n'arrête pas de sonner. Harold Turgis, éleveurs de porcs à Saint-Quintin-sur-Sioule dans le Puy-de-Dôme, a vu ses ventes aux particuliers grimper depuis le confinement. 

-
- -

La peur d'être contaminé et d'avoir à affronter la cohue au supermarché semblent avoir joué en faveur des éleveurs et maraîchers pratiquant la vente directe.  

--> Pour en parler : Harold Turgis, chef de l'exploitation la ferme des cochons heureux  

Divertir ses voisins  

Depuis le 19 mars, Ludovic un habitant de Lyon, tente de distraire les enfants et de provoquer un moment convivial entre voisins. 

Pour cela, il projette des courts métrages sur le mur d'un immeuble, pour que tout le monde puisse ne profiter.  

Les projections débutent après les applaudissements aux fenêtres, en hommage aux personnels soignants, le soir à 20 heures
Les projections débutent après les applaudissements aux fenêtres, en hommage aux personnels soignants, le soir à 20 heures - DR : Lisa Bron

Mais avec le changement d'heure du week-end dernier et donc la nuit qui arrive plus tard, il décidé de diffuser des contes et des petites histoires sonores. 

--> Pour en parler : Ludovic De Champs, menuisier en activité en ce moment