Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

Le confinement vu... de Clermont-Ferrand
Le confinement vu... de Clermont-Ferrand © Radio France -

Le confinement vu... de Clermont-Ferrand

Diffusion du mardi 7 avril 2020 Durée : 46min

Chaque jour, Une heure en France vous propose une immersion dans une des radios locales de France Bleu où le personnel a dû s’adapter, Coronavirus oblige.

Tout le monde doit faire face à cette situation inédite en France et France Bleu n'échappe évidemment pas à la règle. 

La plupart des animateurs et journalistes travaillent depuis leur domicile. Une Heure en France a décidé de vous faire partager leur quotidien. 

Toute la semaine, à 13h15, découvrez les coulisses de votre radio. 

Aujourd’hui, le confinement vu de Clermont Ferrand 

--> Pour en parler : Jean Pierre Morel, journaliste sportif à France Bleu Pays d’Auvergne 

Le savon de Marseille, un allié contre le COVID19 

La savonnerie Fer à Cheval est la plus ancienne et la plus grande savonnerie de Marseille toujours en activité.  

Les mains sont le premier vecteur de transmission des infections. 80% des infections transmises le sont par voie manu-portée. Face à la crise du COVID 19, la savonnerie se mobilise. 

Après une commande de 13.000 savons signée avec les laboratoires Synlab Provence, l’entreprise a fait don de milliers de savons à une douzaine de cliniques, Ehpad ou encore associations d’aide aux sans-abris.  

Elle a également fournit 4.000 masques à la clinique Saint-Christophe de Bouc-Bel-Air. 

--> Pour en parler : Raphaël Seghin, dirigeant de la savonnerie 

Ce que les plantes ont à nous dire 

Nous vivons au milieu des plantes. Beaucoup sont comestibles mais nous n'en mangeons que quelques-unes. Il suffirait pourtant de se baisser. François Couplan ethnobotaniste nous livre ses secrets dans son nouveau livre « Ce que les plantes ont à nous dire » 

-
- -

Depuis de nombreuses années, il parcourt la planète et explore les différentes manières d’entrer en relation et de vivre avec elles. Il défend aujourd’hui l’idée que notre société occidentale moderne peut être éclairée par l’histoire millénaire des relations entre l’homme et le végétal.  

Les plantes peuvent apporter des solutions réelles à la crise anthropologique majeure que nous affrontons – leurs vertus nutritionnelles pourraient intervenir positivement dans la crise alimentaire qui se profile et, d’ores et déjà, avoir un effet positif sur l’état de notre santé, par exemple. Mieux encore, à travers leur compréhension se dessine une façon radicalement différente de voir le monde, dont nous ne sommes plus le centre, mais l’un des acteurs. 

--> Pour en parler : François Couplan, ethnobotaniste