Replay du jeudi 24 septembre 2020

Les animaux, eux-aussi, font de la distanciation sociale

Au sommaire également : une solution pour donner une seconde vie aux matériaux de chantier

Les animaux, eux-aussi, font de la distanciation sociale
Les animaux, eux-aussi, font de la distanciation sociale © Getty - Raimund Linke

Les animaux, eux-aussi, font de la distanciation sociale 

En temps de pandémie, les humains ne sont pas les seuls à pratiquer la distanciation sociale. Selon une étude parue dans la revue Trends in Ecology et Evolution, les animaux aussi s’adaptent aux virus pour ne pas tomber malade.  

Singes, poissons d'eau douce, homards ou souris : lorsque l’un des congénères tombe malade, le comportement des groupes évolue, l’individu malade peut s’auto-isoler, ou les autres peuvent lui imposer l’isolement ou encore les individus sains évitent le malade.  

Plusieurs parades donc pour éviter de contaminer tout le monde. 

--> Pour en parler : Cédric Sueur, enseignant chercheur au CNRS-Université de Strasbourg et le co-signataire de l’étude 

Seconde vie pour les matériaux de chantier 

Des architectes ont lancé une plateforme pour que les particuliers comme les professionnels puissent donner une seconde vie à des matériaux de chantier qui autrement vont être jetés.  

Une initiative utile, car le BTP est le premier producteur de déchets en France.  

-
- -

Sur le site Readymader, il est possible de trouver du parquet en chêne massif, des tomettes, du carrelage, des carreaux de ciment, des baignoires, des cheminées, des poêles et même du papier peint.  

Cela permet de réutiliser des matériaux de valeurs et de rénover son habitation pour moins cher. 

--> Pour en parler : Franck Strazzulla, dirigeant de Readymader 

Du croquet en Dordogne 

C'est l'ancêtre du golf, du billard, ou encore du Pall-Mall anglais.  

Son origine remonterait au Moyen-Âge. Le Croquet possède sa fédération française depuis 1893 et il a même été joué aux jeux olympiques.  

-
- -

À Auriac, dans le Périgord noir le club regroupe une trentaine de fans du maillet des Français, des Anglais et des Hollandais, que des mordus ! 

--> Pour en parler : Jean-Claude Grillières,  membre du Jacquou Croquet Club à Auriac du Périgord 

Mots clés: