Replay du lundi 12 octobre 2020

Le « Sanbué » règle le problème de la buée sur les lunettes quand on porte un masque

Au sommaire également : Le Conservatoire National des Véhicules Anciens qui forme aux métiers de la restauration automobile et Le fromage aux artisous qui attend son AOP

Le « Sanbué », plus de buée sur les lunettes quand on porte un masque
Le « Sanbué », plus de buée sur les lunettes quand on porte un masque - DR : Sanbué

Le « Sanbué »  

Breveté, le Sanbué est un produit qui va peut-être changer la vie de dizaines de milliers de Français.  

Hugo et Johan Lejeune, installés à Arzal dans le Morbihan, ont inventé une solution empêchant la formation de buée sur les verres de lunettes lors du port du masque.  

Il s’agit d’une bandelette à positionner sur le masque grâce à un simple scratch. Une bandelette qui s’adapte aussi bien aux masques chirurgicaux qu'aux modèles en tissu.  

Et surtout, elle est réutilisable, recyclable et évite même au masque de glisser sur le nez.  

Simple en apparence, elle est pourtant complexe à réaliser.   

La petite languette ne sera disponible pour le grand public qu’à la fin du mois d’octobre.  

--> Pour en parler : Hugo Lejeune, l’un des concepteurs du Sanbué. 

Formation en mécanique pour les voitures sans électronique

La technologie automobile a évolué extrêmement rapidement depuis les 30 dernières années, et la formation des jeunes mécaniciens a suivi naturellement ces évolutions.  

Par exemple, on n’apprend plus ce qu’est un carburateur, l’injection étant désormais gérée électroniquement.  

Pourtant, le parc automobile est encore riche de modèles anciens nécessitant des savoir-faire traditionnels en voie de disparition.  

La transmission des savoir-faire comme moteur !
La transmission des savoir-faire comme moteur ! - DR : CNVA

Le Conservatoire National des Véhicules Anciens (CNVA) forme aujourd’hui 150 stagiaires jeunes et moins jeunes par an. C'est la seule école dédiée à la formation aux métiers de la restauration automobile. 

--> Pour en parler : Luc Maurel, Fondateur et Directeur du Conservatoire National des Véhicules Anciens 

Les « artisous », ces fromages aux acariens souhaitent devenir une AOP 

En Haute-Loire une trentaine de producteurs de fromage « aux artisous » cherchent à décrocher prochainement leur AOP.  

Le fromage aux artisous est originaire de l'Auvergne, très populaire dans la région, il est peu connu dans le reste de la France.  

Le fromage aux artisous est produit à partir de lait cru de vache. C'est une tomme d’environ 10 centimètres de diamètre et 5 centimètres de hauteur. Sa croûte se colore en brun, tandis que sa pâte est beige, ferme, souple et ajourée. On retrouve au nez des notes de sous-bois.  

Des producteurs laitiers de Haute-Loire demandent l'Appellation d'origine protégée
Des producteurs laitiers de Haute-Loire demandent l'Appellation d'origine protégée © Radio France - Camille André

Attention, les acariens continuent leur travail sur le fromage aux artisous, ne tardez donc pas trop à le manger si vous voulez en profiter pleinement, avant que la croûte ait remplacé la pâte. 

--> Pour en parler : Fabien Fabre, président de l'association des producteurs de l'artisou et producteur à Saint-Jean-Lachalm 

Mots clés: