Replay du jeudi 22 octobre 2020

Un SDF offre ses économies aux sinistrés des crues de la tempête Alex. Sa vie change

Au sommaire également : une école de porcelaine et le Parc naturel régional de la Brenne

 Jojo au centre
Jojo au centre © Radio France - Nicolas Mérou

Jojo 

John, alias Jojo, est un Roumain de 57 ans. Il a connu l’orphelinat, la révolution, les coups, les humiliations.  

Depuis quatre ans, il vit à Nice sur le parvis du MAMAC et même si cela fait des années qu’il dort dans la rue, la peur est là tous les soirs. 

Emu par la détresse des victimes des récentes intempéries dans les Alpes-Maritimes, ce SDF a fait don de ses économies. 150 euros en petites pièces. 

Cet élan de générosité a suscité en retour un élan de solidarité pour le sortir de la rue.   

Depuis, un emploi au service propreté de la mairie lui est promis et une bienfaitrice a mis à sa disposition un logement via l’association 'Café Suspendu’ 

--> Pour en parler : Pierre-Paul Léonelli, adjoint au Maire de Nice 

Ecole de porcelaine Sèvres 

En septembre 2019, la Manufacture de Sèvres a ouvert une Ecole de Porcelaine pour former les futurs artisans d’art chargés de la création des objets d’ornements mais également des objets vendus dans les galeries de Sèvres et de Paris.  

L’ambition de cette école repose sur la transmission.  

La formation s’articule entre trois jours de formation en atelier et deux jours d’enseignements spécialisés (histoire de l’art – esthétique – design, dessin d’art, dessin technique, technologie et process de fabrication). 

À l’issue des deux années de formation, les apprentis pourront passer les épreuves finales de l’examen du BMA céramique et se présenter aux épreuves du concours de technicien d’art organisé par le ministère de la Culture, afin d’intégrer l’équipe des artisans titulaires de la manufacture de Sèvres. 

--> Pour en parler : Vincent Moreau, responsable de la formation des apprentis 

Le parc de la Brenne 

Le Parc naturel régional de la Brenne s’étend sur près de 183.000 hectares. Cette terre sauvage est parsemée de plus de 3.000 étangs, lesquels sont des espaces privilégiés pour quantité d’espaces sauvages.  

-
- -

Nombreux sont par exemple les oiseaux migrateurs qui viennent s’y reproduire.  

Le Parc naturel régional de la Brenne abrite 2.300 espèces animales et 1.200 espèces végétales, une aubaine pour les amateurs de botanique et d’ornithologie.  

--> Pour en parler : Estelle Sauret, chargée de la communication et coordinatrice des 30 ans du parc 

Mots clés: