Replay du mercredi 20 janvier 2021

“20 ans en 2021” - Une heure pour présenter 3 initiatives imaginées par ou pour les jeunes

- Mis à jour le

France Bleu propose une journée spéciale ce mercredi 20 janvier autour de la jeunesse : « 20 ans en 2021 ». Une Heure en France met à l'honneur 3 initiatives imaginées par ou pour les jeunes.

Nightline, un service d'écoute par et pour les étudiants
Nightline, un service d'écoute par et pour les étudiants -

Ce mercredi 20 janvier, France Bleu vous propose une journée spéciale autour de la jeunesse et des problématiques rencontrées avec le COVID. Sentiment d'abandon, détresse mais aussi initiative et solidarité.  

Nightline, un service d'écoute par et pour les étudiants 

Les incertitudes liées à la pandémie, l'isolement, les difficultés d’ordre personnel et/ou financier accentuent un sentiment de mal-être chez les étudiants en ce moment.  

Pour les soutenir, il y a Nightline. Cette association permet aux étudiants de parler, de témoigner, d’échanger autour des problèmes liés à cette période inédite sous le couvert de l’anonymat. 

Au bout “du fil”, des étudiants également, de la licence au doctorat. Ces derniers sont tous formés à l’écoute active et pour aborder les sujets les plus difficiles, le tout en respectant les grands principes de Nighline, à savoir : 

  • L’anonymat. L’identité de l’étudiant reste secrète tout au long de l’appel et aucune information qui permettrait de l’identifier n’est demandée. Il en est de même pour les bénévoles qui prennent les appels. 
  • La confidentialité. Tout ce qui est dit reste entre le bénévole et l’étudiant. Les appels et les tchats ne sont pas enregistrés ni conservés. 
  • La non-directivité. L’étudiant reste maître de la conversation. Personne ne cherchera à aiguiller la discussion.
  • L’absence de jugement. Il n’y a pas de mauvaise raison d’appeler. Pour l’association, rien n’est tabou. L’équipe est formée pour tout entendre et ne hiérarchise pas l’importance des sujets abordés. 

Le service téléphonique et le tchat sont ouverts de 21h à 2h30, le lundi, le jeudi, le vendredi, le samedi et le dimanche.  

--> Pour en parler : Daphné Argyrou, coordinatrice de prévention et ex-bénévole

Sans restaurants, comment font les apprentis cuisinier ? 

Privés de restaurants, les apprentis de l'Urma Mayenne, le centre de formation de la Chambre de métiers et de l’artisanat, s'adaptent tant bien que mal à cette situation inédite. 

La fermeture des restaurant, qui dure déjà depuis la fin du mois d'octobre, pèse sur les jeunes élèves qui ont un contrat d'apprentissage avec un restaurant et qui donc pâtissent d'un manque de pratique. 

Face à cette situation inédite, les apprentis de l'Urma Mayenne, le centre de formation de la Chambre de métiers et de l’artisanat, s'adaptent tant bien que mal. 

175 apprentis dans la section cuisine à l'URMA Mayenne
175 apprentis dans la section cuisine à l'URMA Mayenne © Maxppp - Guillaume BONNEFONT

Alison, elle, a de la chance. L'hôtel-restaurant Le Grand Cerf à Ernée a mis en place une service de plateaux repas pour les entreprises. Elle peut donc pratiquer quotidiennement la cuisine auprès d'un professionnel. 

--> Pour en parler : Alison Leduby, 2eme année de CAP cuisine au CFA URMA de la Mayenne 

Jeune et déjà entrepreneur 

70% des femmes ont un sein plus gros que l'autre. C’est à partir de ce constat qu’Hortense, Céline et Clémentine lancent, à seulement 22 ans, une marque de lingerie adaptée à toutes les morphologies y compris aux femmes qui ont eu un cancer du sein. 

Les trois amies travaillent d'arrache-pied sur leur temps libre, puisque Clémentine et Hortense sont étudiantes à Clermont-Ferrand et Limoges. Céline quant à elle est manipulatrice radio à Montluçon.  

En 2019, elles ont déjà remporté un concours à Limoges et ont le statut d'étudiantes-entrepreneuses au sein de Pépite France.  

Cette année, elles participent à une autre compétition, la "Start-up battle" organisée par la French Tech Limousin. 

--> Pour en parler : Clémentine 

Participez à la grande consultation citoyenne de France Bleu ! 

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous ! 

Mots clés: