Replay du mercredi 27 janvier 2021

La Batmobile en réparation dans un garage d’Arras ?

Au programme également : L'histoire de “La mère Germaine” et la galerie des oubliés

Elle est belle, racée mais elle ne roule pas. Du moins pas encore...
Elle est belle, racée mais elle ne roule pas. Du moins pas encore... © Radio France - Claire Mesureur

La Batmobile en réparation dans un garage d’Arras ? 

Elle mesure près de 6m de long et pèse une tonne. La Batmobile en réparation dans l'atelier du garage FJC d'Achicourt, près d'Arras, est la parfaite réplique de celle qui a servi au tournage du film de Tim Burton en 1989. Et pour cause, elle a été coulée dans le moule de l'originale.  

Chez FJC, on s'y connaît en voitures hors normes. Le garage consacre une partie de ses activités à la restauration de voitures de collection. 

Pour le patron du garage, fan de Batman, c’est un peu un rêve de gosse qui se réalise 

--> Pour en parler : Jimmy Woods, restaurateur de véhicules au garage FJC d'Achicourt 

L'histoire de la mère Germaine 

Après de longues années passées dans les cuisines de la présidence de la République, Germaine Vion créé en 1922 "La mère Germaine". 

Sa forte personnalité, son talent aux fourneaux et ses relations parisiennes vont vite faire de cette maison une étape incontournable sur la route de la Provence. 

Jusqu’en 1958, de Mistinguett à Jean Gabin, de Fernandel à Gaby Morlay, une foule d’hôtes prestigieux honoreront ce lieu de leur présence. 

-
- -

Aujourd’hui, Isabelle Strasser, la nouvelle propriétaire de la Mère Germaine passionnée de vin et de gastronomie a entrepris l’entière rénovation du restaurant et de l’hôtel, tout en conservant l’âme du lieu. 

L'institution gastronomique a rouvert ses portes en juillet dernier après 8 mois de fermeture. 

Derrière les fourneaux, deux jeunes chefs venus de grandes tables parisiennes : Agathe Richou, une sommelière très appréciée et le chef Camille Lacome qui vient d’ailleurs d’obtenir sa première étoile au guide Michelin. 

--> Pour en parler : Antoine Petrus, directeur général des maisons et vignobles de Provence 

La galerie des oubliés  

"La Galerie des Oubliés" met en avant les artistes qui n'ont pas eu la reconnaissance de leur époque.  

Talents méconnus ou visibilité trop passagère, créateurs secrets, brillants introvertis ou esprits tumultueux, ils n'ont jamais ou très peu exposé. Ils sont restés dans l'ombre parfois toute leur vie.  

-
- -

Pour chaque artiste, la galerie enquête pour savoir qui se cache derrière ces tableaux, ces sculptures ou ces dessins, afin de le mieux connaitre et le découvrir. 

La galerie raconte leur histoire et c'est une occasion pour tous de regarder l'art autrement et librement. 

--> Pour en parler : Léopold Cottineau, galeriste 

Participez à la grande consultation citoyenne de France Bleu ! 

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous ! 

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Mots clés: