Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

Calendrier géorgien
Calendrier géorgien © Getty - Utamaru Kido

L‘invention du calendrier

Diffusion du mardi 7 janvier 2020 Durée : 46min

Au fil du temps les peuples ont adapté les calendriers à leurs usages, leurs coutumes et leurs besoins. Par exemple tous les pays ne fêtent pas le Nouvel An au même moment.

Il existe ainsi 3 types de calendrier :

- Le calendrier lunaire qui suit les phases de la lune. Il s’agit du calendrier musulman qui compte 354 jours répartis en 12 mois. 

- Le calendrier solaire basé sur les saisons. Il s’agit des calendriers julien et grégorien qui comptent 365 jours répartis en 12 mois. 

- Le calendrier luni-solaire qui est un mélange des 2 précédents. Il s’agit du calendrier chinois qui compte 365 jours, mais ici les mois coïncident avec la lunaison.

Le calendrier utilisé aujourd'hui dans la majeure partie du monde est le calendrier grégorien.

L’histoire de ce calendrier commence plusieurs millénaires avant Jésus-Christ. Il était alors basé sur les mouvements de la lune et comptait 12 mois composés de 29 ou 30 jours. Il était possible de rajouter des jours, ou même des mois supplémentaires pour rester en adéquation avec les différentes saisons de l'année.

Ce sont les Égyptiens qui ont décidé de remplacer ce calendrier lunaire par un calendrier solaire composé de 12 mois et 365 jours. Pour cela, les concepteurs se sont basés sur 4 points de repère : l’équinoxe de printemps, l’équinoxe d'automne, le solstice d'hiver et le solstice d'été.

En 46 av. J.-C., Jules César modifia le calendrier égyptien pour l’adapter au calendrier agricole. Ce dernier est désormais composé de 365 jours et d’une année bissextile tous les 4 ans. C’est le calendrier julien.

Plusieurs siècles après, les astronomes se sont rendu compte que ce dernier calendrier était en décalage avec le cycle des astres. En 1582 le pape Grégoire XIII réforme à nouveau le calendrier et invente le calendrier grégorien. Depuis cette époque le début de l'année est fixé au 1er janvier.

► Pour en parler : Jacques Gispert, auteur du livre Le calendrier et ses mystères – l’aventure méconnue d’une invention extraordinaire paru aux éditions Presses Universitaires de Provence.

. - Aucun(e)
. -

● Une collecte hippomobile

La communauté de commune Ardenne Métropole teste la collecte hippomobile dans différents quartiers de Charleville-Mézières. 

Depuis le 10 décembre, Upsy et Axel, deux chevaux de trait ardennais, sillonnent 4 secteurs de Charleville-Mézières pour effectuer le ramassage des sacs de tri sélectif.

Les chevaux doivent décharger leur benne toutes les demi-heures  - Radio France
Les chevaux doivent décharger leur benne toutes les demi-heures © Radio France - Alexandre Blanc

L’objectif est simple. Il s’agir de sensibiliser la population au tri, et inciter les gens à réduire le poids de leurs ordures ménagères.

► Pour en parler : Georges Villeval, cocher et charretier à Charleville-Mézières

*

● Beethoven

Du 29 janvier au 2 février aura lieu le festival de musique classique nantais « La Folle Journée ». 

Ce dernier rendra hommage à Beethoven puisque 2020 marque le 250e anniversaire de la naissance du compositeur allemand.

► Pour en parler : Elisabeth Brisson, historienne et auteure française, spécialisée dans la musique classique.