Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

Un des sacs à dos Gravipack
Un des sacs à dos Gravipack - DR : Gravipack

Un sac à dos plus léger que l’air

Diffusion du lundi 27 janvier 2020 Durée : 46min

Marqué par ses très douloureuses expériences de voyageur, Mohammed Errafi a créé un sac à dos dont la charge est transférée vers le bas.

Les bretelles passent effectivement au-dessus des épaules et des clavicules, mais ne s'appuient pas sur elles. La charge est répartie au niveau du bassin et des flancs, selon la morphologie de la personne qui le porte. 

C’est une tige en résine passant dans les bretelles qui permet ce transfert de charge et confère au sac une apparente légèreté pour son utilisateur. 

Plusieurs médailles sont venues récompenser cette bonne idée. Les sacs sont commercialisés par la société Gravipack, à Sens.

► Pour en parler : Mohammed Errafi

*

- - Aucun(e)
- -

● Les années folles

À la fin de la première guerre mondiale, un mouvement d'euphorie et de libération envahit la France. Le peuple français redécouvre le plaisir de s'amuser et toute la société retrouve un intérêt pour la culture. 

Les années 1920 deviennent les années folles, synonymes d'un bouillonnement et d'une effervescence. 

C'est l'époque de Joséphine Baker, de l'Art déco, des créations de Coco Chanel, du jazz, du surréalisme, du charleston, des automobiles qui envahissent les rues, de l’électroménager qui révolutionne le quotidien, des jupes plus courtes et des vêtements en général plus confortables et des coupes “à la garçonne”. 

► Pour en parler : Maxime Patte est historien et possède une chaîne Youtube intitulée « Un temps d'avance ».

● Five a day 

La jeune entreprise d’Orléans, Five a day, propose une alternative à la machine à café  ou au distributeur de sucrerie en amenant des paniers de fruits dans les salles de pause. 

En 2018, Thibault Guillaume et son frère Alexandre, imaginent des pauses plus diététiques avec des fruits sortis de circuit court, issus de l'agriculture bio ou raisonnée et de qualité. 

Les salariés peuvent ainsi découvrir de 4 à 7 espèces différentes par panier de 6 kilos. Un panier vendu 29 euros. 

L’entreprise livre sur Orléans, Tours, Le Mans et Paris.

► Pour en parler : Thibault Guillaume