Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

Le salon de l'agriculture ouvre ses portes samedi 22 février
Le salon de l'agriculture ouvre ses portes samedi 22 février -

Idéale, la charolaise égérie du Salon de l’agriculture

Diffusion du lundi 17 février 2020 Durée : 46min

Pour sa 57ème édition, le Salon International de l’Agriculture a choisi de mettre à l’honneur une vache Charolaise, l’occasion de (re)découvrir la 1ère race allaitante de France et d’Europe.

Idéale a tout pour plaire : une tête courte, un museau large avec une bonne barre de coupe, de belles cornes arrondies revenant parfaitement vers ses yeux en forme de croissant autrement appelées cornes cabettes (pour les initiés), un dos large et musclé, des cuisses épaisses… La parfaite ambassadrice de sa race !

Docile, Idéale se laisse approcher sans hésiter et ne boude pas son plaisir quand il s’agit de se faire caresser. Très maternelle, elle vêle avec régularité une fois par an.

Affiches, billets d'entrée, réseaux sociaux, presse… Mascotte de la plus grande ferme de France, Idéale se décline sur tous les supports : 

► Pour en parler : Jean-Marie Goujat, propriétaire de la vache Idéale

*

- - Aucun(e)
- -

● Un peu de Bretagne en île de France

Au XIVe siècle, le comté de Montfort et le duché de Bretagne sont réunis, pour deux siècles, grâce au mariage de Yolande de Dreux, comtesse de Montfort et d’Arthur II, duc de Bretagne. Anne de Bretagne, future reine de France sera également comtesse de Montfort et bienfaitrice de la ville dont elle est à l’origine de constructions et de restaurations. 

Avec elle, Montfort l’Amaury s’embellit portée par ce nouvel urbanisme. A partir du XVIe siècle, l’église se pare de ses vitraux, véritable témoignage religieux et politique de cette période.

Montfort l’Amaury devient par la suite, un lieu de repos pour les rois de France : ainsi, François Ier allait chasser en forêt de Montfort, puis, plus tard, Henri IV s’y arrêtera pour préparer sa conversion au catholicisme et son entrée à Paris, tout comme son fils, Louis XIII, qui accompagna son père à quelques reprises.

L’installation de la cour de France à Versailles, au XVIIe siècle donne un souffle nouveau à la ville. Perdant, une partie de ses fonctions judiciaires, Montfort l’Amaury devient le lieu de résidence des hoberaux et développe une activité maraîchère autour de la cerise. C’est à partir de cette période que la ville se dote de ses hôtels particuliers.

► Pour en parler : Christiane Metreau, ancienne directrice de l'office du tourisme et conseillère municipale.

● Du rock à l’Ephad 

Théo de Hond, 30 ans, est musicien et chanteur professionnel. Sa particularité : il chante du rock en EPHAD. 

Au départ, il ne jouait qu'un répertoire bien choisi de chanson française, entre Edith Piaf, Charles Aznavour ou encore Charles Trenet. Puis, à force de jouer dans les mêmes établissements pour les mêmes personnes, il commence à renouveler son répertoire et intègre des morceaux de rock'n'roll. 

Théo de Hond peut même se mettre à danser comme Chuck Berry ou Elvis au milieu du salon.

► Pour en parler : Théo de Hond