Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

-

Même pas peur. L’étonnante collection de la baronne Henri de Rothschild

Diffusion du mardi 28 août 2018 Durée : 16min

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également au parc zoologique de Mulhouse qui participe à la réintroduction des cistudes d’Europe en milieu naturel et à un artiste plasticien tibétain installé dans les Cévennes.

Au sommaire aujourd’hui :

- Même pas peur. L’étonnante collection de la baronne Henri de Rothschild

- La cistude d’Europe. Le zoo de Mulhouse participe à la réintroduction de ces tortues aquatiques

- Dorji Sunang. Un tibétain dans les Cévennes

*

  - Aucun(e)
-

Depuis fin juin, la Fondation Bemberg à Toulouse met à l'honneur la collection de la baronne Henri de Rothschild (1874 - 1926) qui avait réuni en son temps des objets singuliers sur le thème de la tête de mort et du squelette. 

Léguée au musée des Arts décoratifs de Paris, cette étonnante collection est composée d’œuvres du XVIe siècle au début du XXe siècle qui témoignent d’un goût fascinant pour le macabre, teinté parfois d’un esprit potache. 

Quelques 180 têtes de mort, sous les formes les plus variées, bijoux masculins, épingles de cravate, statuettes funéraires ou objets japonais, ainsi que des squelettes, amulettes, grains de chapelets, bibelots, gravures… Les matières sont diverses : corail, cristal de roche, ivoire, marbre, bois sculpté… Le thème est unique : la « grande faucheuse ». 

  - Aucun(e)
-

La provenance de ces objets, majoritairement venus d’Occident mais aussi pour certains d’Extrême Orient, demeure largement inconnue. Seule une dizaine d’entre eux ont pu être identifiés avec certitude.

D’autres œuvres, celles-là contemporaines, viennent dialoguer de manière captivante avec cette étrange collection.

L’exposition est à voir jusqu'au 30 septembre à l'Hôtel d'Assézat à Toulouse.

► Pour en parler : Philippe Cros, directeur de la Fondation Bemberg

► En savoir + : le site internet de la fondation

► A lire également : 200 crânes et squelettes exposés à la Fondation Bemberg à Toulouse 

*

  - Aucun(e)
-

Autrefois réparties dans toute la France, les cistudes d’Europe ont disparu d’Alsace au début du XIXe siècle et ne se trouvent plus actuellement que dans 11 régions françaises.

En 2007, le Conseil départemental du Bas-Rhin s’est engagé pour la réintroduction de la cistude. Le Parc zoologique et botanique de Mulhouse a rejoint cette initiative en tant que centre d’élevage. 

A l’âge de 5 ans, les cistudes sont suffisamment grandes pour se protéger de la prédation. Elles sont alors relâchées en milieu naturel sur le site de Woerr près de Lauterbourg.

80 tortues cistudes ont été réintroduites au début de l’été.

Le personnel du parc zoologique assure également le suivi sanitaire de ces animaux.

► Pour en parler : Benoit Quintard, directeur vétérinaire adjoint du Parc zoologique et botanique de Mulhouse 

► En savoir + : le site internet du parc zoologique de Mulhouse

*

  - Aucun(e)
-

Dorji Sunang est Tibétain. Sa famille a fui en Inde à la fin des années cinquante au moment où les Chinois ont occupé définitivement le Pays des Neiges. 

En France depuis 1998, il expérimente différents métiers. Au travers de ses expériences, il découvre qu’il aime imaginer, embellir et perfectionner son environnement. Il commence par sculpter la pierre et fait émerger de ce matériau dur des œuvres sensibles et inspirées. 

C'est alors qu'il quitte Paris, sa terre d'accueil pour trouver loin des bruits de la ville, dans un univers calme et paisible, la sérénité nécessaire à sa créativité. Il s’installe alors dans les Cévennes.

  - Aucun(e)
-

La pierre ne lui suffit plus et c'est dans le papier et l'argile qu'il façonne désormais son univers. 

La volonté qui l'anime n'est pas de délivrer un message mais de poser une empreinte élégante sur le quotidien

► Pour en parler : Dorji Sunang

► Aller + loin : le site internet de Dorji Sunang