Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

-

Tous ambassadeurs. Promouvoir la Chaîne des Puys et de la faille de Limagne dans le monde

Diffusion du jeudi 14 mars 2019 Durée : 19min

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également aux « enfants de la Creuse », ces enfants réunionnais arrachés à leur histoire de 1963 à 1981 et à l’histoire du zoo de Thoiry

Au sommaire aujourd’hui :

- Tous ambassadeurs. Promouvoir la Chaîne des Puys et de la faille de Limagne dans le monde

- Les enfants de la Creuse. Un scandale d’Etat

- Thoiry. Une aventure sauvage

*

  - Aucun(e)
-

Après l'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco, le Conseil départemental du Puy-de-Dôme a lancé le 15 janvier dernier une opération pour trouver des ambassadeurs de la Chaîne des Puys et de la faille de Limagne, afin de promouvoir le site. 

Devenir ambassadeur, c’est une démarche volontaire et bénévole. 

Depuis janvier, il y a déjà quelques 150 candidats.

Concrètement, être ambassadeur, qu’est-ce que c’est ?

C’est afficher son soutien, faire connaître ce site en France et à l’étranger, partager ses expériences, ses connaissances et ses bonnes pratiques sur le site, c’est agir pour sa préservation en participant de manière concrète à des actions collectives de terrain. 

  - Aucun(e)
-

C’est aussi être présent lors de moments plus festifs pour créer du lien et faire vivre tous ensemble cette reconnaissance internationale.

Des kits et outils à disposition

Pour promouvoir le site, divers outils et actions sont mis à la disposition des ambassadeurs : kit ambassadeur, boite à outils multimédia, chantiers participatifs, newsletter, bénévolat (plus d’informations à la rubrique suivante).

Le kit comprend : des Plaquettes d’information sur la Chaîne des Puys-faille de Limagne, des guides, la charte de l’ambassadeur, un T-shirt, une banderole, un bracelet, un badge, des autocollants, un poster et un quizz pour tout savoir sur le haut-lieu tectonique Chaîne des Puys-faille de Limagne.

En plus des versions numériques des documents qui composent le kit de l’ambassadeur, la boîte à outils multimédia comprend de quoi afficher votre soutien sur le Web et les réseaux sociaux.

► Pour en parler : Marjorie Jamot, l’une de ces ambassadrices.

► Aller + loin : le site internet pour devenir ambassadeur

► A lire également : Ils sont devenus ambassadeurs Unesco de la Chaîne des Puys - Faille de Limagne

*

  - Aucun(e)
-

Ariane Bois vient de publier chez Belfond L’île aux enfants. À travers cette fiction bouleversante et magnifiquement menée, Ariane Bois revient sur le scandale d’Etat des « enfants de la Creuse ».

Pendant 18 ans, plus de 2.000 enfants réunionnais ont été kidnappés et déracinés sous l’égide des autorités françaises pour repeupler les campagnes hexagonales. C'est seulement sous François Mitterrand qu'on suspendra enfin ce transfert.

De 1963 à 1981, 2150 mineurs réunionnais ont été répartis dans 83 départements français. Ce sont les chiffres irréfutables minimaux sur lesquels sont tombés d'accord les experts qui ont planché deux années durant au sein de la commission nationale d'information et de recherche historique, lancée en 2016 par George Pau-Langevin sous le quinquennat Hollande. L'Assemblée nationale venait de reconnaître solennellement la responsabilité morale de l'Etat. 

  - Aucun(e)
-

Le rapport final rendu le 10 avril 2018 par la commission a permis d'établir également que la pratique avait duré 22 ans au total, c'est-à-dire plus longtemps que ce qu'avaient longtemps cru les rares à s'intéresser à ce sujet resté tabou. Et aussi, qu'elle avait eu une ampleur plus large qu'on ne l'imaginait, finissant par concerner presque la totalité du territoire français.

Séparation d’avec leurs frères et sœurs, adoptions même quand les enfants n’étaient pas orphelins, lettres supprimées, interdiction de parler leur langue, le créole, ces enfants-là ont vécu l’horreur et pour certains ont été transformés en véritables petits esclaves aux champs.

Le silence a longtemps été de mise, mais aujourd’hui la transparence s’installe.

A ce jour, aucune démarche liée à cette histoire n'a débouché, souvent pour des raisons de délais de prescription. Mais certaines associations envisagent de déposer plainte pour "crime contre l'humanité", un crime qui ne connaît aucun délai de prescription.

► Pour en parler : Ariane Bois qui vient de publier « L’île aux enfants » aux éditions Belfond.

► Aller + loin : lire le rapport final rendu le 10 avril 2018 par la commission

*

  - Aucun(e)
-

Le livre Thoiry, une aventure sauvage vient de sortir aux éditions L’Archipel pour les 50 ans de la réserve africaine.

La famille des comtes de La Panouse est l’animatrice historique du château de Thoiry depuis 1559. Ses objets d’art embellissent la vie quotidienne. Ses jardins, labellisés «  Jardins remarquables  », témoignent de la vision idéalisée de la nature à l’époque où ils furent créés. 400.000 manuscrits font parler les ancêtres. Paul, soutenu par ses parents, en ouvrant le château au public, lui a donné une fonction sociale et une activité culturelle.

Le château apparaît comme un temple solaire, encadrant les événements astronomiques de la course du soleil dans le ciel par la géométrie sacrée. Le nombre d’or et les fréquences musicales ordonnent son architecture.

  - Aucun(e)
-

En créant la Réserve Africaine (1968)  Paul a fait vivre pour la première fois les animaux sauvages et exotiques ensemble et en liberté dans de vastes espaces. En attirant 23 millions de visiteurs, les animaux ont sauvé le château. En prenant à bord et en reproduisant des espèces menacées de disparition, le vaisseau à voyager dans le temps est aussi une arche de Noé contemporaine. Paul a créé d’autres parcs animaliers, Peaugres, Ardèche, Sigean, Aude et en Afrique.

Au fil des siècles et des continents, les aventures de cette saga familiale révèlent la solidarité intime que nous partageons tous avec les personnes historiques, les animaux sauvages et les arbres, nos frères de sang et de sève, et elles témoignent de la gloire de vivre.

► Pour en parler : Paul de La Panouse

► Aller + loin : le site internet du zoo de Thoiry