Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

-

Emission consacrée à la guerre 14-18

Diffusion du vendredi 9 novembre 2018 Durée : 18min

Jean-Pierre Guéno, écrivain et historien est aux côtés de Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud pour réagir aux différentes sujets de l’émission et apporter quelques anecdotes.

Son livre Paroles de poilus, paroles de paix est à gagner ce midi.

Entre 1914 et 1918, qu'ils soient français ou allemands, la plupart des poilus qui font la guerre désirent la paix. Qu'ils écrivent à leurs parents ou à leurs enfants, ces hommes dont l'espérance de vie est souvent très brève transmettent dans leurs lettres une formidable leçon d'humanité. 

  - Aucun(e)
-

Un siècle après leur sacrifice, leur message trop souvent occulté doit être transmis aux jeunes du XXIe siècle, pour qu'ils n'oublient pas de bâtir ce monde de paix que désiraient tant leurs ancêtres lorsqu'ils étaient prisonniers d'une guerre qui dura 4 ans, 3 mois et 9 jours.

*

  - Aucun(e)
-

Le développement de l’archéologie préventive dans les années 90 a entraîné la découverte de vestiges de la guerre de 14-18 dans le Nord et l’Est de la France. Des tonnes de débris métalliques et près de 700.000 disparus y sont toujours ensevelis. 

Au gré des fouilles préventives liées à l’aménagement du territoire, des traces tangibles remontent du sol : tranchées, abris de fortune, munitions de tout calibre et restes humains sont mis au jour, ainsi que des objets personnels ou de l’artisanat. 

Autant de traces matérielles qui témoignent d’un véritable patrimoine de guerre mais aussi des souvenirs du front ou de la vie quotidienne dans les campagnes. 

Les objets du quotidien

Objets d’artisanat de tranchée, objets liés à l'hygiène ou à l'alimentation, objets patriotiques... 

© Denis Gliksman, Inrap - Aucun(e)
© Denis Gliksman, Inrap -

Boîte de sardines, montre à gousset, boîte à condiments, tube de dentifrice en aluminium… Ces objets racontent des moments de la vie des soldats français, allemands, américains et britanniques, sur le front ou à l'arrière.

► Pour en parler : Alexandre Coulaud, archéologue à l'Inrap et spécialiste des conflits récents 

► Aller + loin : le dossier complet sur le site de l’Inrap

*

  - Aucun(e)
-

À l’occasion de la commémoration du centenaire de l’armistice, l'IGN (Institut National de l’Information Géographique et Forestière) édite la carte de la « Grande Guerre 1914-1918 » qui couvre toute la zone de front de la Suisse à la mer du Nord

Cette carte compile les principales batailles sur le sol français, les lignes de front et les « chemins de mémoire » accompagnés à chaque fois d’explications et illustrés des lieux, monuments, vestiges militaires, anciens ouvrages défensifs, cimetières, mémoriaux et musées. 

  - Aucun(e)
-

Réalisée en partenariat avec la Mission du Centenaire, les comités régionaux et départementaux du tourisme des régions et départements couvrant la zone de front, cette carte propose une légende trilingue : français, anglais et allemand.

Au format de 132 x 100 cm, elle est vendue 8 euros.

► Pour en parler : Etienne Tricoire, chef de Pôle marketing grand public pour IGN 

► Aller + loin : le site internet de l’IGN

*

  - Aucun(e)
-

Pour fêter les 100 ans de la fin de la première guerre mondiale, un bal sera donné le samedi 17 novembre à la médiathèque de Saint-Germain-lès-Arpajon dans l’Essonne. 

Une invitation à venir « guincher » comme il y a 100 ans, à travers un grand bal populaire et gratuit, de 19h30 à minuit avec restauration possible sur place.

  - Aucun(e)
-

Initiation aux danses de l’époque par Julie La môme et Pierrot la Gambille de Paribal, mais aussi animation musicale grâce à l’orchestre Les Dénéchaux, cet évènement regorge d’animations toutes plus festives les unes que les autres !

► Pour en parler : Julie La môme et Pierrot la Gambille de Paribal. 

► En savoir + : la page Facebook de l’événement

► Aller + loin : le site internet de Paribal