Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

-

C’est déjà Noël dans « Une heure en France »

Toute l’équipe d’Une heure en France vous souhaite de Joyeuses fêtes de fin d’années.

Au sommaire aujourd’hui :

- Le sapin de noël. Quelle est son origine ?

- Le papier cadeaux. Un élément à ne pas négliger

- Le chocolat. Une gourmandise de tous les instants

*

  - Aucun(e)
-

On le trouve dans les rues, dans les maisons et dans les églises. Décoré de lumières, de fruits, de boules rouges, blanches et dorées, le sapin est un incontournable à Noël. 

Mais d’où vient-il ? 

Entre 2000 et 1200 avant JC, les celtes utilisaient un calendrier basé sur les cycles lunaires. A chaque mois était associé un arbre. L’épicéa fut attribué au mois de décembre.

Pour le rite païen du solstice d’hiver, un arbre symbole de vie était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé.

  - Aucun(e)
-

En 354, l’Eglise institue la célébration de la naissance du Christ, le 25 décembre, pour rivaliser avec cette fête païenne. Initialement la célébration de Noël se résumait à la messe de la nativité.

On le mentionne pour la première fois comme « arbre de noël » en Alsace vers 1521. Au XIVe siècle, les décorations étaient composées de pommes, de confiseries et de petits gâteaux. A cette même époque, l’étoile du sommet de l’arbre, symbole de l’étoile de Bethleem fait son apparition

Ce sont les protestants en 1560 qui développèrent la tradition du sapin de noël pour se démarquer des catholiques.

Au XVIIe et XVIIIe siècle apparaissent les premiers sapins illuminés. On utilisait alors des coquilles de noix remplies d’huile à la surface desquelles des mèches flottaient ou des chandelles souples nouées autour des branches.

► Pour en parler : Nadine Crétin, historienne des fêtes

► Aller + loin : le site internet de Nadine Crétin

*

  - Aucun(e)
-

Un cadeau sans emballage, c’est comme offrir du champagne dans un verre en plastique… 

L’emballage marque le premier contact avec l’objet offert. Une entrée en matière. Un emballage raté ou pire absent, témoigne du manque d’empressement du donateur. 

  - Aucun(e)
-

La qualité, le raffinement, l’originalité de l’emballage enchantent le cadeau. Bien habillé et bien mis en scène, le paquet cadeaux accentue encore la magie de ce partage. 

Ce que disent nos cadeaux 

Quelle que soit notre culture, le cadeau est un élément essentiel pour nourrir les liens des personnes entre elles. Qu'il s'agisse de fêtes religieuses, de naissances, de ce qui a trait à l'hospitalité et aux mariages, les us et coutumes ont de tout temps et partout instauré des règles très précises au sujet des cadeaux. 

Les anthropologues et les sociologues qui se sont attachés à étudier la notion de don, et de contre-don, ont su décrire avec précision les comportements liés à cette pratique, et leur importance fondamentale, car fondatrice du lien.

► Pour en parler : Sylvie Tenembaum, psychothérapeute et auteur notamment de "Ce que disent nos cadeaux" aux éditions Leduc.

*

  - Aucun(e)
-

Universellement apprécié, et par toutes les tranches d'âge, le chocolat est une gourmandise de tous les instants. 

Pour les fêtes, au quotidien, en dessert ou en carreaux, le chocolat est synonyme de plaisir et de réconfort. 

De nombreux bienfaits. 

En effet, le chocolat est riche en "bonnes graisses" insaturées qui ne donnent pas de cholestérol, contenant des polyphénols, protecteurs cardiovasculaires… Il est également riche en sels minéraux et oligo-éléments et est une source de vitamines, B1 et B2 pour notre système nerveux et A pour notre vue. 

  - Aucun(e)
-

Tonique, euphorisant et antidépresseur, le chocolat grâce à sa caféine, sa phéniléthylamine et sa théobromine stimule notre énergie et chasse la mélancolie.

► Pour en parler : Emmanuelle de Beauregard, membre actif du club des croqueurs de chocolat.

► Aller + loin : le page Facebook des croqueurs de chocolats